Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Youth Shaping Alpine Municipalities (YSAM)

© Idrija

Comment fonctionne un Parlement de Jeunes? De quoi ont besoin les jeunes pour s’impliquer concrètement dans la vie de leur commune? Que signifie la participation pour les élus et les administrations communales ? La participation des jeunes est une mission politique – et une pierre angulaire du développement durable. La durabilité signifie en effet que les générations à venir pourront disposer du même capital naturel que celles qui les ont précédées. Les communes qui ont fait du développement durable un moteur de leur action politique s’efforcent donc d’intégrer autant que possible des jeunes dans leurs processus de planification et de décision. L’objectif du projet YSAM était de donner une voix aux jeunes dans les Alpes. 


Dépasser les frontières, partager les expériences
Le projet YSAM – « Youth shaping alpine municipalities » – a réunit de mai 2014 à octobre 2015 sept élus et acteurs du secteur jeunesse, et plus de deux douzaines de jeunes alpins. Leurs communes respectives avaient au début du projet des expériences très diverses en matière de processus de participation, et sont séparées par des frontières linguistiques et géographiques. 


Renforcer la participation des jeunes dans les Alpes
Les partenaires du projet se sont rendu mutuellement visite pour enrichir leur expérience de celle des autres, des défis qu’ils avaient rencontrés et des histoires qu’ils avaient vécues. Les participants parlaient de leur rapport aux Alpes. Ils expliqueaient comment les jeunes participent aux décisions de leurs communes, et comment cette participation devient concrète et visible. Parce que la participation ne peut réussir que si les jeunes et les élus engagent le dialogue, le projet YSAM a encouragé les échanges entre les jeunes, les maires et les professionnels du secteur jeunesse. Vers la fin du projet, les jeunes ont prix eux-mêmes certaines responsabilités dans le cadre des thématiques qui les intéressent, et les adultes leur ont cédé un peu de pouvoir. Pour apprendre la participation, la jeunesse a besoin de réseaux et de soutien, mais aussi et avant tout d’espaces pour l’expérimenter.

>http://www.alpenstaedte.org/fr/projets/ysam

Téléchargement

> Manuel pour la participation des jeunes dans les communes:

Présentation interactive