Outils personnels

  Filtres de recherche  

whatsalp

Sur les traces des changements dans les Alpes. © whatsalp

Depuis le 3 juin 2017, un groupe de spécialistes des Alpes est parti à pied de Vienne pour arriver à Nice en traversant l’Autriche, la Suisse, la France et l’Italie. Ce groupe a documenté l’état actuel des Alpes et a échangé avec des personnes rencontrées dans les lieux traversés et en chemin.

Un des objectifs du projet était celui d’établir une comparaison avec les résultats de la traversée des Alpes « TransALPedes »  effectuée en 1992, et de jeter un regard vers l’avenir. Les principaux partenaires du projet étaient la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA) et l’organisation suisse Initiative des Alpes, avec de nombreux autres partenaires comme la Convention alpine. Le groupe whatsalp arrivera à Nice le 29 septembre 2017 et y  fera le point sur les résultats de la randonnée.

Tout au long du périple de 1800 kilomètres, quelques deux cent randonneurs ont accompagné pendant une ou plusieurs étapes le groupe cœur de whatsalp, composé des géographes suisses Dominik Siegrist et Harry Spiess et des spécialistes autrichiens des Alpes Christian Baumgartner et Gerhard Stürzlinger. La CIPRA et l’Initiative des Alpes sont partenaires du projet et participent au voyage.

Les Alpes  se sont présentées à eux comme une région fascinante et d’une grande diversité. La population alpine est en forte croissance, mais de nombreux territoires sont touchés par un dépeuplement massif. Au cours des rencontres et des discussions, les membres de whatsalp ont eu l’impression que la jeune génération était nettement moins représentée dans les territoires de montagne par rapport à 1992. « Pour changer les choses, on a besoin de nouvelles stratégies et de nouveaux modèles adaptés à la situation de chaque pays et de chaque région », explique Harry Spiess de l’équipe cœur de whatsalp. Selon lui, il faut freiner la forte croissance des villes alpines et redonner aux territoires alpins une nouvelle attractivité en tant que lieux de vie et de travail, en particulier pour les jeunes. Une trentaine de jeunes ont accompagné le groupe de randonneurs pendant plusieurs étapes dans le cadre du projet « whatsalp youth » de la CIPRA.

Résultat

Résultat du projet whatsalp — 2610Kb
Dans le présent document vous trouvez sept points des principaux résultats du projet whatsalp
Mots-clés associés :