Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Valoriser les richesses naturelles

Échange d’expériences dans la nature : l’équipe internationale de speciAlps sur le haut plateau Pian dell´Alpe dans le Piémont/I. © Magdalena Holzer, CIPRA International

Tourbières, prairies expérimentales et murets de pierres sèches : l’objectif des cinq territoires pilotes du projet transalpin speciAlps, achevé en mars 2020, était de renforcer la diversité naturelle.

Les tourbières et les prairies sèches couvertes de galets caractérisent un paysage très particulier du Frioul italien. Ces paysages riches en espèces sont menacés par les conflits d’usage entre l'agriculture, le tourisme et la protection de la nature. Pour attirer l’attention sur la valeur de la diversité naturelle du territoire, des enfants du Frioul ont reçu une formation de « guides nature », qui leur permet de partager ensuite leurs expériences avec leurs parents et leurs camarades. Des projets pilotes comme celui-ci contribuent à renforcer la diversité naturelle, et permettent de pratiquer la nature au quotidien, souligne Magdalena Holzer, responsable du projet speciAlps. « Des équipes speciAlps locales, encadrées par des animateurs et animatrices expérimenté·e·s, ont développé et accompagné des projets de mise en œuvre dans tous les territoires pilotes. » Vida Černe anime le territoire pilote slovène des Alpes juliennes. L’équipe speciAlps locale a mis en lumière les effets des différentes pratiques agricoles en comparant l’évolution de la biodiversité dans deux prairies expérimentales. Pour Vida Černe, l’implication de la population est essentielle. « Les gens doivent avoir la possibilité de s’exprimer sur ce qui va être fait à l'avenir dans leur commune. »

Cinq territoire pilotes, un recueil d’informations sur le projet

Les empilements de pierres en bordure des champs, appelés « clapiers », marquaient autrefois la limite des parcelles dans la vallée du Verdon/F. Ils permettaient également de lutter contre l’érosion, et jouaient un rôle essentiel pour la sauvegarde de la diversité naturelle. Un sentier de randonnée a été réhabilité en 2019. Des panneaux d’information expliquent désormais l’histoire des clapiers et du pastoralisme en Provence. Dans la Grosses Walsertal/A, des semences locales ont été récoltées dans des prairies particulièrement riches en espèces à l'aide d’un appareil spécial, baptisé « eBeetle ». Le territoire pilote du Piémont a quant à lui organisé des sorties de découverte de la diversité naturelle avec des scolaires, et a thématisé l’exploitation durable du paysage traditionnel de vignobles et de châtaigneraies. Des fiches d’information sur les territoires pilotes et les activités du projet présentées dans une pochette seront publiées à la fin mars 2020. La pochette peut être commandée gratuitement auprès de CIPRA International.

Pour en savoir plus :

www.cipra.org/fr/specialps
www.alpenallianz.org/fr/projets/specialps

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

speciAlps est un projet de coopération du Réseau de communes « Alliance dans les Alpes » et de la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA). Il est financé par le Ministère allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature et de la Sûreté nucléaire (BMU), la Fondation Heidehof et la Fondation pancivis.