Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Quand le paysage est source d’émotions

Mobilisation pour un paysage préservé : les participant·es au camp du Trift 2019 en Suisse. © Hannah Richlik, CIPRA International

Du col slovène au glacier moribond de Suisse et au sentier pastoral français : des paysages dont l’histoire nous a émus cet été.

La route du col de Vršič/SI fait le bonheur des motards et des automobilistes. Pour découvrir l’histoire de ce col des Alpes Juliennes et les légendes qui l’entourent, rien ne vaut toutefois la marche à pied. C’est aussi à pied qu’un groupe de jeunes adultes est parti explorer le col pendant l’été 2019 : dans le cadres d’ateliers, ils ont peint le paysage, produit une pièce radiophonique, réalisé des photos artistiques et créé des œuvres d’art en pierres et en feuilles. « Nous voulons susciter le discours sur la valeur et le rôle des cols de montagne », explique Špela Berlot, directrice de CIPRA Slovénie.

Un petit groupe de passionné·es de montagne a bivouaqué en août dernier au cœur du paysage préservé du glacier de Trift/CH, où ils ont allumé un « Feu dans les Alpes » pour protester contre un projet de barrage. Le lac au pied du glacier de Trift s’est formé récemment sous l’effet du changement climatique. La compagnie d’électricité Kraftwerke Oberhasli AG planifie actuellement la construction d’un mur de barrage pour une nouvelle centrale hydroélectrique. Cette région est trop particulière pour être inondée, déclare Harry Spiess, l’un des participants du camp du Trift et chercheur en énergies renouvelables. « Il existe des solutions plus innovantes pour le stockage de l’énergie. »

Dans la vallée du Haut Verdon/F, l’Association Amountagna organise une fête annuelle et des journées de randonnée autour du pastoralisme. Elle a réhabilité un ancien sentier de transhumance qui a été inauguré en 2019. En collaboration avec CIPRA France, la paysagiste Aude Warter a valorisé l’histoire de cet ancien chemin en ajoutant plusieurs panneaux d’interprétation sur le paysage. À première vue, cette région semble très sauvage aux gens, explique Aude Warter. « Or, ces paysages sont façonnés depuis des milliers d’années par le pastoralisme. »

Vous trouverez de plus amples informations à lire et écouter ainsi que des conseils de randonnée dans la nouvelle rubrique « Paysage et émotions » de la carte interactive des Alpes de la CIPRA : http://re-imagine-alps.cipra.org