Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Ensemble pour les abeilles

Retrouvez sur le site www.beeaware.blog des conseils pour protéger les abeilles et les bonnes pratiques des communes pilotes du projet. © witus

Retrouvez sur le site www.beeaware.blog des conseils pour protéger les abeilles et les bonnes pratiques des communes pilotes du projet. © witus

Sentier d’interprétation des abeilles, espaces fleuris semés de plantes indigènes, certification bio pour les apiculteur·trice·s : fin avril 2021, des communes pilotes de tout l’Arc alpin ont présenté dans le cadre de la conférence virtuelle « Let’s bee together » leurs actions en faveur de la protection des abeilles sauvages et autres insectes pollinisateurs. Quelques 80 personnes ont discuté les succès et les défis rencontrés dans les démarches engagées pour protéger les abeilles.

Ruchers numériques à Belluno/I, tas de bois mort dans le parc paysager de la vallée de Binn/CH ou formations sur les abeilles pour les agents du service Espaces Verts de Chambéry/F : dans le cadre d’un survol virtuel de l’Arc alpin, les participant·e·s ont découvert les nombreux projets mis en œuvre par les partenaires du projet BeeAware!. Ils et elles ont discuté les défis et les succès rencontrés, et lancé des idées pour protéger à l’avenir les abeilles dans leurs communes respectives.

Impliquer la population, promouvoir la biodiversité, préserver les habitats

La gestion des espaces verts urbains joue un rôle essentiel dans la protection des insectes pollinisateurs, a souligné Magdalena Holzer de l’association « Ville des Alpes de l’Année », partenaire du projet. Pour Isabell Steinbuch du ministère allemand de l’Environnement, « la coopération de la population, des communes et de la politique est indispensable pour enrayer la perte de biodiversité ». L’intervenante a présenté le « Programme d’action pour la protection des insectes » du gouvernement allemand, qui prévoit de nombreuses mesures pour promouvoir les habitats des insectes et limiter l’utilisation des pesticides. Les changements climatiques, la destruction des habitats et leur surexploitation menacent la biodiversité des îles océaniques au même titre que celle des Alpes, a déclaré Severin Irl, professeur de biogéographie et de biodiversité à l’Université Goethe de Francfort, qui a également insisté sur la nécessité de protéger ces deux milieux naturels irremplaçables pour la diversité mondiale.

Moins, c’est plus

« L’enthousiasme de toutes les personnes impliquées est un bon signe pour la poursuite des actions en faveur de la protection des abeilles », se félicite Stefanie Bauer du Réseau de communes « Alliance dans les Alpes ». Chacune et chacun d’entre nous peut faire quelque chose en faveur de la biodiversité. Faire moins, c’est souvent aussi faire plus pour protéger les abeilles et les autres insectes pollinisateurs : tondre moins souvent la pelouse, planter des fleurs et des arbustes indigènes, créer une prairie de fleurs sauvages ou renoncer aux produits phytosanitaires.

Informations complémentaires : www.cipra.org/fr/beeaware (fr), padlet.com/cipraga/9si5ui2jc172lyc8 (en)

Mots-clés associés : , ,