Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Allemagne : pour un changement radical dans la politique du fret

« La politique allemande en matière de poids lourds nuit à l’environnement dans toute l’Europe », critique CIPRA Allemagne dans un récent communiqué de presse. (c) Michael Gams, CIPRA International

Avec sa politique actuelle de transport des marchandises, l’Allemagne nuit doublement à l’environnement, pointe CIPRA Allemagne. À l’instigation du ministre fédéral des Transports, Andreas Scheuer, l’Allemagne introduit une prime à la casse pour les camions, et bloque en même temps un nouveau système européen de tarification pour les poids lourds.

« Il n’y a pas de volonté de réforme fondamentale », déclare Stefan Witty, vice-président de CIPRA Allemagne. « L’Allemagne encourage au contraire une politique des transports routiers écologiquement absurde et délétère pour les Alpes ». Un nouveau système de tarification européen pour les poids lourds pourrait être introduit sous la présidence allemande du Conseil de l’UE, « si cette décision n’était pas constamment reportée », fustige Stefan Witty. Le ministre fédéral allemand des transports, Andreas Scheuer, a déjà retiré à deux reprises la tarification poids lourds de l’ordre du jour de la réunion des ministres européens des transports, alors qu’il existe depuis le printemps 2020 un document prêt à être voté. Au lieu de soutenir le texte existant, le ministre propose de réduire très fortement les péages pour les camions les moins polluants, critique CIPRA Allemagne. « Les vallées étroites des Alpes n’échappent ni aux particules fines, ni au bruit, ni à la congestion des routes, quel que soit le type de moteur. » La prime à la casse pour les poids lourds introduite par Andreas Scheuer profitera uniquement aux transporteurs et aux fabricants de camions, et ne soulagera pas les populations ni la nature des Alpes.

Les revendications de CIPRA Allemagne

Les représentants nationaux de la CIPRA demandent donc à l’Allemagne de soutenir et adopter la nouvelle directive Eurovignette pendant sa présidence. Il ne devra pas y avoir de réduction de péage pour les poids lourds à faibles émissions ou d’un poids inférieur à 3,5 tonnes, souligne CIPRA Allemagne dans son communiqué de presse. Les initiatives nationales unilatérales tels que la prime à la casse pour les camions doivent être rejetées, et des systèmes de surpéage efficaces doivent être introduits pour les zones sensibles telles que les Alpes et pour les agglomérations.

Communiqué de presse de CIPRA Allemagne (de)