Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Des jeux unilatéraux

La Bavière va-t-elle organiser les JO d'hiver 2022 ? En amont du scrutin sur une nouvelle candidature, les communes bavaroises concernées lancent une campagne unilatérale pro-jeux. © Wolfgang Dirscherl / pixelio.de

Dans moins d'un mois, la population bavaroise devra se prononcer devant les urnes sur la candidature de la Bavière à l'organisation des jeux Olympiques d'hiver 2022. Les communes concernées viennent d'envoyer à la population un flyer d'information sur le référendum - qui ne contient que des arguments pro-jeux.
Les habitants de Munich et Garmisch-Partenkirchen et des deux districts de Traunstein et Berchtesgaden voteront le 10 novembre 2013 sur la candidature aux JO d'hiver 2022. Le dossier de candidature devra être remis au Comité International Olympique quatre jours plus tard. La candidature devrait coûter à elle seule 29 millions d'euros.
La Bavière ne pourra se porter candidate que si les résultats sont positifs dans les quatre circonscriptions. Pour cela, au minimum 10 % des électeurs devront voter oui et constituer la majorité des voix exprimées. À Garmisch-Partenkirchen, le quorum a été fixé à 20 %. Les défenseurs du projet disposent aussi d'un budget substantiel pour que le résultat du vote soit conforme aux attentes, critiquent les opposants. Selon ces derniers, les pro-jeux disposeraient de 3 millions d'euros pour la campagne. La ville de Munich, les districts de Traunstein et Berchtesgaden et Garmisch-Partenkirchen ont également envoyé aux électeurs un tract d'information, qui ne contient cependant que des arguments positifs pour les Jeux. " Cela n'a pas grand-chose à voir avec la démocratie ", dénonce Wolfgang Zängl de l'Alliance " NOlympia ". Les Verts avaient demandé auparavant à Munich que des arguments contre les Jeux soient également intégrés au tract pour permettre aux citoyens de décider en toute connaissance de cause. Mais le conseil municipal a rejeté cette proposition à la majorité des voix.
Source et informations complémentaires : www.sueddeutsche.de/muenchen (de), www.muenchen.de/rathaus/dms/Home/Stadtinfos (de), www.br.de/nachrichten/oberbayern (de)