Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Vannes ouvertes aux centrales

Un revers pour la protection de la nature : la révision de la législation autrichienne sur l'eau facilite la construction de centrales hydroélectriques. © Adesigna / flickr.com

L'Autriche vient de réviser sa législation sur l'eau : le secteur énergétique est renforcé, la société civile reste devant la porte. Cette révision va-t-elle faciliter la construction de centrales ?
L'Autriche a révisé début juin sa loi sur l'eau et ouvert ainsi les portes toutes grandes aux opérateurs énergétiques. Désormais, toute société qui poursuit des objectifs de gestion des eaux peut soumettre un plan cadre au ministère de l'Environnement, avec de bonnes chances de succès. Des plans de gestion des eaux définissent l'utilisation des tronçons de cours d'eau. Jusqu'à présent, seuls les dossiers destinés à protéger réellement ou à améliorer les cours d'eau étaient susceptibles d'être approuvés. " Cela permet aux producteurs d'énergie d'obtenir beaucoup plus facilement des autorisations pour leurs projets de centrales. La protection de la nature devient secondaire ", avertit Barbara Goby de la Fédération environnementale autrichienne.
Cette révision est aussi critiquée du fait qu'elle omet de donner aux organisations non gouvernementales la possibilité d'intervenir en qualité de partie dans l'autorisation de projets de microcentrales : elles n'ont le droit de participer aux processus décisionnels que pour les projets de plus 10 MW. L'Autriche enfreint ainsi de nouveau la Convention internationale d'Aarhus. " L'autorisation de microcentrales devient beaucoup plus facile. Cette évolution est plus que problématique pour l'écologie des cours d'eau ", souligne Barbara Goby. D'autant plus que les microcentrales produisent relativement peu d'énergie : dans l'ensemble des Alpes, 75 % des centrales fournissent à peine 4 % de l'énergie totale.
Source et informations complémentaires : www.oekobuero.at/images/doku/newsflash (de), www.parlament.gv.at/PAKT/VHG/XXIV/ME/ME (de), www.umweltdachverband.at/fileadmin/user (de)