Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Réaffirmation de la volonté de moderniser le corridor ferroviaire européen

Grâce à l'ERTMS, le corridor Rotterdam/NL - Gênes/I bénéficiera bientôt d'un seul dispositif d'arrêt automatique.

Grâce à l'ERTMS, le corridor Rotterdam/NL - Gênes/I bénéficiera bientôt d'un seul dispositif d'arrêt automatique. © Nil

Les ministres des transports de six pays européens (Pays-Bas, Allemagne, Belgique, France, Italie et Suisse) ont signé à Gênes/I une déclaration d'intention relative au corridor du trafic marchandises entre Gênes et Rotterdam/NL.
L'objectif est de créer un corridor ferroviaire transfrontalier compétitif entre la mer du Nord et la Méditerranée passant par la Suisse. En 2001 déjà, les ministres avaient signé une déclaration d'intention visant à améliorer la qualité du trafic marchandises ferroviaire; les moyens financiers nécessaires sont à présent mis à disposition par les Etats concernés et par l'UE.
Selon la déclaration d'intention, le système commun European Rail Traffic Management System (ERTMS) doit être déployé d'ici à 2015 dans le corridor Gênes - Rotterdam. Ce système interopérable de gestion ferroviaire englobe le dispositif d'arrêt automatique ETCS. Grâce à lui, des prescriptions communes concernant l'exploitation et le matériel roulant sont possibles, ce qui favorise le transfert du trafic poids lourds vers le rail.
Source : www.news.admin.ch/dokumentation/00002/00015 (de/fr/it/en)