Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Le Loup (Canis lupus)

© paukereks piexelio.de

Les loups vivent dans les Alpes en meutes de deux à six animaux. En règle générale, seule la femelle dominante est couverte. Si l’homme régule la population de façon inadaptée, la structure familiale naturelle est détruite et l’équilibre de la reproduction n’est plus assuré. Contrairement à l’homme, les loups chassent essentiellement des animaux sauvages malades et âgés, et, moins souvent, de jeunes animaux. Ils contribuent ainsi à maintenir l’équilibre de la faune sauvage. Lorsque les populations d’animaux sauvages sont suffisantes et que les animaux domestiques (en particulier les ovins) sont protégés, ces derniers sont moins menacés. Pour donner un ordre de grandeur : sur les quelques 200 000 moutons qui passent l’été sur les alpages suisses, environ 200 font l’objet d’une prédation par les loups. 4 000 meurent pour d’autres raisons : maladies, chutes ou autre. Les rencontres avec l’homme sont très rares. La prudence est de mise en présence des chiens de garde.

Selon le dernier rapport du groupe de travail "Wolf Alpine Group", 35 meutes et 6 couples de loups étaient présents dans les Alpes en 2012. La plupart d’eux vivaient dans les Alpes orientales en Italie et en Suisse. La survie des loups dans les Alpes n’est donc pas encore assurée.

 

Sources et informations complémentaires :