Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La course au gigantisme dans les stations de ski

Toujours plus haut, toujours plus grand : cette tendance persiste depuis des décennies dans les stations de sports d’hiver des Alpes malgré la crise. Ici, le téléphérique du Rothorn à Zermatt. © Martin Abegglen / flickr.com

Les grands domaines skiables ne sont pas les seuls à construire à tour de bras : les petites stations sont elles aussi engagées dans la course aux équipements. La petite commune italienne d’Argentera, 79 habitants, veut même étendre ses activités à des pratiques contestables comme l’héliski. Et la rentabilité dans tout ça ?

Le nouveau téléphérique du Mont Blanc a ouvert ses portes il y a quelques jours. La cabine panoramique achemine les touristes sur la Pointe Helbronner, à 3 462 mètres d’altitude. La Vallée d’Aoste a présenté le schéma directeur d’un nouveau domaine skiable gigantesque : avec une capacité de 2 000 personnes à l’heure, la liaison entre la station de Breuil-Cervinia et les stations du Mont Rose ouvrirait un domaine de 450 kilomètres de pistes réparties entre la Suisse et les deux régions italiennes du Piémont et de la Vallée d’Aoste. Ce nouveau domaine skiable serait le troisième du monde en superficie. La liaison prévue passerait par les Cimes blanches, un site classé Natura 2000. Les défenseurs de l’environnement montent aux barricades contre le projet, d’une part parce qu’il détruirait des sites naturels, et d’autre part parce qu’il n’est pas rentable selon eux. L’agrandissement du domaine skiable ne le rendrait pas forcément plus attractif.

Argentera est une petite station de ski du Val Stura en Italie. Mis à part quelques reliques de la spéculation immobilière des années 80, le village se fond harmonieusement dans le paysage et la nature. Or, la station prévoit aujourd’hui d’étendre son domaine skiable jusqu’à 2700 mètres d’altitude, et d’équiper des vallons encore intacts. Argentera veut investir 30 millions d’euros dans ce projet, et devenir un paradis du free-ride et de l’héliski : tout cela dans une vallée appréciée jusqu’à présent des randonneurs, été comme hiver, et des adeptes d’une montagne naturelle et authentique.

 

Sources : http://www.lastampa.it/2015/06/20/edizioni/aosta/mega-comprensorio-da-cervinia-al-monte-rosa-residenti-tiepidi-Er4gfLCH4a9XqeXUMml8rI/pagina.html (it), http://www.regione.vda.it/notizieansa/details_i.asp?id=217298 (it), http://www.targatocn.it/leggi-notizia/argomenti/attualita/articolo/cuneo-in-presentazione-il-programma-di-sviluppo-della-stazione-sciistica-di-argentera.html (it), http://notizie.provincia.cuneo.it/?p=33825 (it), www.alplinks2014.it/public/PRESENTAZIONE%20MASTERPLAN.pdf (it)