Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Comment la protection du climat et des espèces s’inscrit dans la législation

Une motivation forte pour l’ensemble des Alpes : le succès de la pétition sur la biodiversité en Bavière/D. (c) Uschi Anlauf

Protection des abeilles, initiative pour les glaciers, pétition sur le climat : les populations alpines accentuent la pression sur les responsables politiques par la voie de la démocratie directe. Avec succès : en Bavière/D, le parlement régional a adopté en juillet une loi en faveur de la biodiversité.

La nouvelle loi bavaroise sur la protection de la biodiversité est entrée en vigueur début août 2019. 100 conseillères et conseillers spécialistes de la biodiversité et des habitats de la faune sauvage vont être prochainement embauchés. Un dixième des forêts devront rester à l’état naturel, et il sera désormais obligatoire d’aménager des bandes fleuries le long des rivières et des ruisseaux pour donner plus d’espace aux abeilles et autres insectes. La pétition sur la biodiversité signée par 1,7 million de personnes a amené le gouvernement du Land à négocier avec les organisations agricoles et environnementales. « Pour le Bund Naturschutz, cet ensemble de mesures pour la protection des espèces et le dialogue qui s’est instauré sont un signe d'espoir fort pour la préservation des espèces menacées », souligne Richard Mergner, président de cette organisation environnementale de Bavière affiliée à CIPRA International.

Des pétitions en Suisse et en Autriche

En Suisse, des pétitions sont actuellement en cours pour des objectifs similaires. Début août 2019, la double initiative "Biodiversité et paysage" avait déjà recueilli la moitié des 100 000 voix requises. L’initiative sur le paysage vise notamment à ralentir l’artificialisation croissante des terres en Suisse, qui détruit de plus en plus d'espaces naturels. L'initiative pour les glaciers se bat quant à elle pour inscrire la protection du climat dans la Constitution suisse. « L'extinction des espèces, le changement climatique et la destruction des paysages naturels alpins menacent à long terme les fondements de notre existence, dans les Alpes et au-delà. Nous soutenons donc ces trois initiatives », déclare Hans Weber, directeur de CIPRA Suisse. À partir de l'automne 2019, la population sera également invitée à signer une pétition en Autriche, où l’initiative sur le climat est sur le point d’être lancée. Cette initiative poursuit quatre objectifs : la protection du climat, l'abandon progressif de l'utilisation du charbon, du gaz et du pétrole, une réforme fiscale écologique ainsi qu'une transition écologique radicale dans le domaine des transports et de l'énergie.

 

Sources et informations complémentaires :

https://gletscher-initiative.ch, https://biodiversitaet-landschaft.ch, https://klimavolksbegehren.at, https://volksbegehren-artenvielfalt.de, www.sueddeutsche.de/bayern/bayern-volksbegehren-artenvielfalt-bienen-landtag-beschluss-1.4528094, https://diepresse.com/home/innenpolitik/5648832/Was-im-KlimaVolksbegehren-gefordert-wird