Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La Suisse échoue à transférer le trafic de la route vers le rail

Pour l'Initiative des Alpes, le Conseil fédéral ne fait pas assez pour le transfert du trafic vers le rail. © Martin Putz / wikimediacommons

Trop de poids lourds empruntent encore les routes suisses, constate le Conseil fédéral dans son rapport sur le transfert modal. Au lieu de prendre des mesures concrètes pour le report des marchandises sur le rail, il veut maintenant lancer une nouvelle discussion politique. Une déclaration très contestée.
En 2012, 1,2 millions de poids lourds ont traversé les Alpes suisses. Selon la Constitution, le nombre des camions en transit ne devrait pas dépasser les 650 000 courses annuelles en 2018. Dans son rapport sur le transfert modal publié tous les deux ans, le gouvernement suisse conclut que cet objectif ne peut pas être atteint. Il propose désormais de ne plus réduire le nombre de poids lourds, mais de s'attaquer à leurs nuisances environnementales. Selon lui, plusieurs études affirment en effet que les nuisances engendrées par le trafic lourd dans les Alpes diminueraient si l'on améliorait les véhicules. Les valeurs limites en matière de qualité de l'air pourraient ainsi être respectées.
L'Initiative pour les Alpes et les Verts s'opposent à ce discours politique. La Constitution suisse dit en effet depuis 20 ans que le trafic des marchandises à travers la Suisse doit s'effectuer par le rail. De plus, l'efficacité de la consommation de carburant des camions ne s'est pas améliorée dans les 25 dernières années. Les émissions de CO2 ont donc fortement augmenté. Pour assurer le transfert du trafic de marchandises vers le rail, l'Initiative des Alpes exige entre autres l'application de la limite supérieure de la RPLP (redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations) autorisée par l'UE, c'est-à-dire le péage pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes. Elle demande aussi que le Conseil fédéral s'engage plus fermement pour l'introduction d'une bourse du transit alpin dans tout l'Arc alpin.
Source et informations complémentaires :
www.alpeninitiative.ch/initiative-des-alpes , www.bav.admin.ch/verlagerung/01600/01604