Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

L'UE réduit ses aides pour le " Lyon-Turin " et le tunnel de base du Brenner

L'UE réduit ses subventions pour les lignes ferroviaires internationales et fait pression sur la France et l'Italie.

L'UE réduit ses subventions pour les lignes ferroviaires internationales et fait pression sur la France et l'Italie. © Poltmann.Photos / flickr.com

La Commission européenne vient de réduire ses subventions en faveur de la ligne ferroviaire franco-italienne entre Lyon et Turin et du tronçon d'accès sud au tunnel de base du Brenner (TBB). Elle souhaite que les moyens financiers limités destinés à la construction d'infrastructures soient utilisés le plus efficacement possible. Elle a ainsi vérifié le financement et l'état d'avancement des travaux de l'ensemble des 92 projets de transport transeuropéens.
Pour la ligne " Lyon-Turin ", l'Union a supprimé 9,8 millions d'euros de subventions sur les 618 millions d'euros prévus. Les coûts de construction sont estimés à 14,9 milliards d'euros au total. Afin d'éviter toute suppression de moyens supplémentaire, l'Union européenne exige de l'Italie et de la France qu'elles signent un contrat sur la mise à jour du projet. Les deux pays doivent en outre garantir qu'ils peuvent financer la totalité du projet et que les travaux des galeries d'exploration débuteront courant 2011. La Commission européenne a en outre supprimé 12,89 millions des 58,81 millions d'euros destinés au tronçon d'accès sud au TBB.
Sources : www.dowjones.de/site/2010/10 (de), www.greenreport.it/_new/index (it), http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ