Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Parc national du Grand Paradis : la mort mystérieuse de jeunes bouquetins

Disparition prochaine de leurs compagnons de jeu : les jeunes bouquetins des Alpes du Parc national du Grand Paradis/I meurent pour des raisons inconnues.

Disparition prochaine de leurs compagnons de jeu : les jeunes bouquetins des Alpes du Parc national du Grand Paradis/I meurent pour des raisons inconnues. @ Josef Senn

Depuis la création du premier parc national italien en 1992, le bouquetin des Alpes y est préservé de l'éradication depuis près de 100 ans. Or la population de bouquetins du Parc national du Grand Paradis est sérieusement menacée aujourd'hui.
Les trois quarts des jeunes animaux meurent au cours de leur première année. En 1993, les bouquetins étaient encore 5000. Aujourd'hui, leur population s'est réduite de moitié. La raison de la mortalité des jeunes artiodactyles est inconnue.
Les vétérinaires et chercheurs ont avancé différentes hypothèses La cause pourrait être un agent pathogène qui touche tous les bouquetins, mâles ou femelles, mais auquel certains individus sont capables de résister. Une autre hypothèse incrimine le manque de neige de la dernière décennie, qui favorise la survie des plus vieilles femelles. Celles-ci mettent au monde de jeunes chevreaux plus faibles. La troisième hypothèse est liée au changement climatique. L'arrivée anticipée du printemps entraîne une croissance plus rapide de la végétation si bien qu'à la fin de leur période d'allaitement, les chevreaux n'ont plus que de l'herbe sèche, riche en fibres et manquant de protéines et d'éléments nutritifs.
Source : http://archiviostorico.corriere.it/2010/agosto/02 (it), www.nzz.ch/nachrichten/panorama/in_den (de)