Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les tunnels NLFA : nécessaires mais pas suffisants !

Selon une étude que vient de publier l'Initiative des Alpes, l'ouverture du nouveau tunnel ferroviaire du Gothard en 2017, si elle ne s'accompagne pas de mesures complémentaires, ne permettra le transfert vers le rail que de 2,5 pour-cent maximum du trafic routier de marchandises. Le tunnel de base du Gothard raccourcira certes la longueur et la durée des trajets à travers les Alpes, mais la réduction des coûts de transport qui en résultera sera néanmoins trop faible pour attirer une part substantielle du trafic routier de marchandises vers le rail.
Autre élément alarmant : les nouveaux chiffres montrent que la part du rail dans le transport total de marchandises à travers les Alpes suisses ne s'élève encore qu'à 61 pour cent. Par rapport au premier semestre 2008, le rail a ainsi reculé de 2,9 pour cent tandis que la route a encore gagné des parts de marché. Un impact positif sur ces chiffres du tunnel à lui seul est nettement trop faible pour atteindre l'objectif de transfert de la route vers le rail prescrit par la loi, à savoir un maximum annuel de 650 000 trajets poids lourds à travers les Alpes (contre environ 1,3 million aujourd'hui). L'Initiative des Alpes exige donc des mesures d'accompagnement telles qu'une bourse du transit alpin, l'introduction d'un système d'échange d'émissions et/ou des adaptations des taxes prélevées pour l'utilisation des routes. La Loi suisse sur le transfert du trafic marchandises adoptée par le Parlement devrait entrer en vigueur en 2010 ; elle prévoit l'introduction de la bourse du transit alpin. Elle constitue le seul moyen d'exploiter efficacement le tunnel de base du Gothard (la Nouvelle Ligne Ferroviaire Alpine, NLFA) et de réaliser le transfert tel que prévu par les textes. Alf Arnold, directeur de l'association Initiative des Alpes, met toutefois en garde contre une introduction trop tardive après l'ouverture du tunnel de base du Gothard : " S'il ne veut pas que la NFLA se transforme en gouffre financier, le Conseil fédéral ferait bien d'aller enfin de l'avant " a-t-il déclaré lors de la conférence de presse à Berne.
Selon l'Initiative des Alpes, le déclin du transport ferroviaire de marchandises doit être stoppé et les Alpes, fragiles du point de vue écologique, protégées contre les répercussions préjudiciables du trafic des poids lourds.
Source : www.initiative-des-alpes.ch/f/Actualite.asp (de/it/fr)