Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

" Disneylandisation " ou mise en valeur du paysage ?

Spectacle " Hannibal " sur le glacier du Rettenbach/A : les pisteurs jouent le rôle des éléphants.

Spectacle " Hannibal " sur le glacier du Rettenbach/A : les pisteurs jouent le rôle des éléphants. © Lois Hechenblaikner

La mise en scène croissante des Alpes est une réalité. Les questions et responsabilités qui en découlent sont cependant encore loin d'être éclaircies. Dans son nouveau numéro d'Alpenscène, " Mount Disney ", la CIPRA aborde le phénomène sous différents angles.
Un refuge bloque la vue vers la vallée ? Beaucoup n'y trouveront rien à redire s'il leur permet de profiter d'un bain de soleil en altitude. En revanche, qu'un ensemble architectural en béton armé confère un nouveau visage au même alpage, et c'est la levée de boucliers, même s'il ouvre de nouvelles perspectives économiques à la population locale. Et ces mêmes personnes ne renonceraient pour rien au monde aux feux de joie allumés chaque année malgré les risques d'incendie et de perturbation de la faune.
Pourquoi en montagne certaines choses nous paraissent-elles belles et adaptées, et d'autres gênantes et déplacées ? Et pourquoi ne sommes-nous pas capables de voir certaines choses si elles ne sont pas mises en scène par la main de l'homme ? Alpenscène, la revue de la CIPRA, répond à ces questions dans son dernier numéro, " Mount Disney ". Avec un œil critique (tantôt valorisant, étonné, émerveillé ou dénonciateur) mais sans jugement à l'emporte-pièce.
Dans ce numéro 91 d'Alpenscène, les auteur-e-s apportent tous un éclairage différent à ce thème. Werner Bätzing de l'université d'Erlangen-Nürnberg/D traite des mécanismes qui engendrent une mise en scène croissante des Alpes et montre les effets qui en résultent sur notre vécu personnel. De son côté, Bernard Debarbieux de l'université de Genève/CH souligne la divergence entre l'image que nous nous faisons des Alpes et la réalité. Leur rendre leur état d'origine à l'aide des mêmes moyens que ceux qui ont été utilisés pour les transformer. Une absurdité ?
Köbi Gantenbein, rédacteur en chef de la revue d'architecture suisse " Hochparterre ", et Mario Broggi, spécialiste de l'espace alpin, nous livrent chacun leurs pensées dans un essai. Un débat contradictoire sur le centre d'interprétation de Karwendel dans le Mittenwald/D oppose partisans et détracteurs d'une mise en scène didactique. Le thème est illustré par des exemples recueillis dans l'ensemble de l'espace alpin.
Pour plus d'informations : Alpenscène n° 91 " Mount Disney ", à commander gratuitement auprès de CIPRA International, international@cipra.org. Le cahier peut aussi être téléchargé au format PDF depuis www.cipra.org/fr/CIPRA/cipra-international (de/fr/it/sl)