Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Trains, navettes et calèches remplacent la voiture

Bus Alpin

Le Bus alpin, nouvelles lignes pour accéder aux départs d’excursion dans les sites protégés du Binntal et d’Ela/CH Andreas Weissen, bus alpin

Les Alpes reçoivent chaque année plus de 100 millions de touristes, dont 80?% choisissent un véhicule individuel motorisé pour leur départ en vacances. Importante destination touristique, les sites naturels sensibles sont directement affectés par les effets négatifs de cette forte fréquentation. Cette situation critique est à l'origine de diverses initiatives au sein des espaces protégés alpins.
Porteurs des principes du développement durable et territoires de référence, les espaces protégés s'engagent à développer une offre de transport en remplacement au véhicule individuel motorisé. Ils ont à la fois adapté des concepts existants et expérimenté de nouvelles démarches : réglementations spécifiques concernant la circulation, processus de concertation avec les opérateurs locaux, promotion de services existants ou encore renforcement d'un tourisme de proximité avec prise en charge des déplacements par bus et taxi pour anticiper sur la crise énergétique. Ces actions s'adressent aux touristes et aux résidents et tentent autant que possible de s'intégrer au réseau de transports régionaux et nationaux.

Quelques exemples
En parallèle de projets déjà mieux connus (voir les photos), un grand nombre d'initiatives prometteuses et réussies existent depuis déjà plusieurs années dans tous les pays alpins. Le Parc national des Hohe Tauern/A a assuré par exemple la promotion de différentes offres de mobilité douce présentes sur son territoire (taxi à horaire cadencé, navette, calèche et véhicule au biogaz pour l'approvisionnement des refuges). Une ligne de bus transfrontalière entre le Parc national de Berchtesgaden/D et le Parc naturel régional de Weißbach/A a pu être maintenue grâce à une campagne d'information et de communication sur ce service (site internet, points d'information sur les randonnées à chaque arrêt de bus, etc.). Le Parc naturel régional Adamello Brenta et le Parc national Gran Paradiso/I, ont développé des offres touristiques qui associent une offre de mobilité douce à des activités de loisir et d'éducation (séjour touristique " Vacanza senz'auto " et projet culturel " A piedi tra le nuvole ").

Coopération nécessaire
Ces pratiques démontrent l'intérêt et les apports très positifs des espaces protégés en matière de gestion de la fréquentation touristique et de promotion de la mobilité durable. L'expérience acquise témoigne également de la nécessité de mettre en place des coopérations à tous les niveaux de la chaîne de transport. Ces échanges de pratiques se poursuivent dans le cadre du réseau ALPARC et du groupe de travail transport de la Convention alpine, qui adresseront leurs conclusions sous forme de recommandations aux Ministres de l'environnement des pays alpins lors de la 10ème Conférence alpine (Evian/F, 10-12 Mars 2009).

L'article résume le thème du séminaire " Mobilité soutenable et espaces protégés alpins ", qui était organisé par ALPARC en marge de la Semaine alpine, le 11 juin 2008. Des informations supplémentaires sont disponibles dans la brochure thématique publiée à cette occasion. www.alparc.org