Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

En Italie, y a-t-il un risque de privatisation des espaces protégés ?

Si l'on en croit la nouvelle ministre italienne de l'environnement, Stefania Prestigiacomo, les espaces protégés du pays ne sont pas gérés efficacement, elle propose par conséquent qu'ils soient administrés par des fondations ou en faisant appel à des opérateurs privés.
Cette idée ne soulève guère d'enthousiasme auprès des organisations de protection de l'environnement et encore moins auprès des gestionnaires des parcs. Federparchi, l'organisme regroupant les espaces protégés italiens, vient de prendre position dans une lettre adressée à la ministre. Déjà préoccupé par les restrictions budgétaires imposées aux espaces protégés à la suite des mesures d'économie adoptées par le gouvernement, Federparchi, met en avant le fait que les autorités ne peuvent se dérober à leurs responsabilités vis-à-vis du patrimoine public que constituent les espaces protégés.
Sources et infos: www.repubblica.it/2007/06/sezioni/ambiente (it), www.parks.it/news/dettaglio.php?id=3317 (it)
Mots-clés associés : ,