Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Introduction de taxes sur le transit - les camions prennent des chemins de traverse

Depuis l'introduction en Autriche, le 1er janvier dernier, d'un péage pour les poids lourds lié aux kilomètres parcourus - soit 22 centimes d'Euro le kilomètre - de nombreux transporteurs se mettent à emprunter des routes qui ne sont pas soumises à ce péage et qui ne sont pas prévues pour le trafic de transit. Des comptages officiels seront publiés fin juillet. Selon Greenpeace, le trafic des poids lourds aurait augmenté de 30% sur les routes nationales et sur celles des länder.
Greenpeace souhaite donc dénoncer aux autorités, au cours d'une action menée du 28 juin au 2 juillet, les poids lourds qui tentent d'échapper à la taxe autoroutière en empruntant d'autres circuits. D'entente avec des initiatives citoyennes locales, Greenpeace demande une extension des interdictions de circuler, une réduction drastique du trafic entrant et sortant, des contrôles stricts sur les tronçons empruntés pour éviter les autoroutes ainsi qu'un transfert ciblé des transports sur la "chaussée roulante".
Pendant ce temps, le Comité mixte de l'accord sur les transports terrestres entre la Suisse et la Communauté européenne a accepté le 22 juin d'augmenter de 50% en moyenne la taxe sur les poids lourds liée aux prestations (RPLP) - qui existe également en Suisse - en fonction de la classe de véhicule et d'introduire une limite fixée à 40 tonnes à partir de 2005. Le montant de cette taxe dépend des kilomètres parcourus, du poids maximal autorisé et des polluants émis par le véhicule.
Source et infos : www.greenpeace.at/verkehr.html (de), http://wien.arbeiterkammer.at (de), www.bav.admin.ch (de/fr/it/en), www.newsaktuell.ch/d/story.htx?nr=100476186 (de)
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter