Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Oh...

Une querelle de frontière absurde liée à la fonte des glaciers : ce refuge italien est désormais situé en territoire suisse. (c) wikimedia, Franco56

Sous l'effet du changement climatique, un refuge italien devient suisse sans le vouloir : un glacier qui fond dans les Alpes valaisannes modifie en effet le tracé de la frontière entre la Suisse et l’Italie. Le refuge de montagne Guide del Cervino se trouve désormais aux deux tiers en territoire suisse, ce qui entraîne de vives discussions entre les membres de la commission spéciale mise en place par les deux pays pour régler ce problème de frontière. La pomme de discorde est la ligne de partage des eaux qui servait de point de repère pour la frontière depuis le XIXe siècle. À presque 3 500 mètres d'altitude, la fonte du glacier a déplacé cette ligne en direction de la Suisse. C’est ce qu’a constaté l’Office suisse de la topographie, qui a proposé un échange de terrains : le « nouveau » secteur suisse serait laissé à l’Italie pour que le refuge puisse rester en territoire italien. En contrepartie, la Suisse recevrait un autre terrain de 650 m2 à la frontière italienne. Le responsable italien de la commission argumente en revanche que le refuge ne s’est pas déplacé, et qu’il est donc toujours en Italie. Selon lui, il n’y a de ce fait aucune raison de céder une partie du territoire italien. La prochaine rencontre de la commission aura lieu en mai. Une querelle absurde, qui, avec un peu de patience, devrait se résoudre d'elle-même d’ici la fin du siècle : au plus tard d’ici là, tous les glaciers alpins auront définitivement disparu.

 

Source : www.nzz.ch/panorama/neue-landesgrenze-schweiz-und-italien-streiten-im-hochgebirge-ld.1546141 (de)

Mots-clés associés : , , ,