Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les Alpes en bonne voie vers la soutenabilité

Katharina Conradin est la Présidente de CIPRA International © Heinz Heiss

Revenons aux valeurs intrinsèques des Alpes ! Telle est la conclusion de la Présidente de CIPRA International 100 jours après son entrée en fonction. Katharina Conradin plaide pour un objectif commun : les Alpes doivent devenir une région exemplaire en matière de développement soutenable.

Politique européenne des territoires de montagne, quo vadis ? Je me pose de plus en plus cette question à l’issue de mes 100 premiers jours à la présidence de CIPRA International. Quel est l’élément qui fait le lien aujourd’hui ? Renforcer la croissance dans les vallées les plus reculées ? Réduire le trafic de transit ? Créer de nouveaux espaces protégés ? Contrairement à ce qui était le cas il y a quelques années, les Alpes semblent manquer aujourd’hui d’une vision commune pour la direction à donner au développement des territoires de montagne. Pourtant, cela ne signifie pas que nous sommes condamnés à attendre. De nombreux projets auxquels la CIPRA est associée montrent la voie à suivre : l’objectif reste la soutenabilité !

Les visions de la Convention alpine ont perdu pour beaucoup de leur attrait originel. Après avoir été longtemps le moteur d’un développement pérenne dans les Alpes, la Convention alpine est en perte de vitesse. Les obstacles bureaucratiques et la lenteur des processus de décision dans les États signataires entravent les projets concrets de mise en œuvre. Parallèlement, la future Stratégie de l’Union européenne pour les Alpes évolue à des hauteurs quasiment stratosphériques : les objectifs sont formulés de façon si vague qu’ils sont prédestinés à devenir le jeu des différents intérêts en présence. Cette stratégie menace de rester un document abstrait au lieu de susciter un nouvel élan.

Pourtant, parallèlement aux politiques internationales, quelques valeurs intrinsèques peuvent aussi constituer une maxime d’action. Au-delà des nombreux enjeux tels que le trafic de transit, le réchauffement climatique ou le changement démographique, les Alpes jouissent d’un bien-être relatif et sont dotées de paysages naturels exceptionnels et d’esprits innovants. Des projets remarquables et remarqués révèlent de façon exemplaire le sens et les modalités d’un mode de vie et d’une économie soutenables dans les Alpes. Emboîtons-leur le pas ! La Convention alpine pourrait constituer un fondement, et la stratégie macro-régionale alpine serait un instrument de mise en œuvre.

Mots-clés associés :