Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Jeunes, mobiles, respectueux du climat

mmence à la porte d'entrée: Pour les jeunes du « Youth Alpine Interrail », voyager sans prendre l’avion est une belle aventure. (c) Klara Kavcic

Voyager en train dans les Alpes dans le respect du climat : dans le cadre d’une session virtuelle de l’« Intermezzo SemaineAlpine » consacrée en décembre 2020 au projet « Youth Alpine Interrail », de jeunes adultes ont plaidé pour une mobilité plus durable. Ils·elles ont discuté avec des représentant·e·s politiques des mesures politiques nécessaires, et montré que l’expérience de la nature était une motivation essentielle pour s’engager davantage pour le climat.

Luisa Deubzer, membre du Conseil des jeunes de la CIPRA a expliqué ce qui la motivait à s’engager pour la protection du climat : « Je suis une montagnarde, et j’aime vivre dans les Alpes ». Pour elle, il faut avant tout une tarification équitable : il n’est pas acceptable que les moyens de transport utilisant des énergies fossiles continuent d’être subventionnés. Pour Laura Zwick, le changement se fait par petites étapes. Les connaissances à elles seules ne suffisent pas : « Il s’agit d’abord de faire quelque chose et d’en tirer un sentiment positif. » Faire partie d’un réseau et rencontrer des personnes qui partagent les mêmes idées vous rend fort. Nicolas Rodigari, lui aussi membre du Conseil des jeunes de la CIPRA, ne supporte plus d’entendre des responsables politiques répondre que le changement est compliqué. Le jeune homme de 22 ans en est convaincu : « Nous devons travailler davantage ensemble pour la protection du climat. Nos revendications doivent être prises plus au sérieux. »

Tous trois font partie du projet « Youth Alpine Interrail », dans lequel de jeunes adultes ont découvert les Alpes en train au cours des étés 2018 et 2019, et engagé une réflexion sur la protection du climat et la mobilité durable. Le 9 décembre 2020, avec d’autres jeunes adultes, ils·elles ont discuté avec des représentant·e·s des ministères en charge de l’environnement et de l’aménagement du territoire des conditions nécessaires pour des voyages respectueux du climat dans les Alpes. La session s’est déroulée dans le cadre de l’événement virtuel « Intermezzo SemaineAlpine ». Plus de 200 personnes ont assisté à 20 sessions sur le thème « Jeunesse & Climat ».

Le voyage commence à notre porte

Les représentant·e·s de la politique ont été impressionnés par l’engagement des jeunes adultes. Markus Becker du ministère allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature et de la Sûreté nucléaire a souligné que les jeunes avaient une grande influence sur le comportement de leur entourage, en particulier celui des générations plus âgées. Pour Katharina Zwettler du ministère autrichien de la Protection du climat, le voyage commence très tôt. « Un voyage est une aventure de bout en bout. Commencez à votre porte, et observez comment le paysage change. » Les programmes touristiques devraient également s’adapter à cette manière de voyager, a ajouté Blanka Bartol du ministère slovène des Infrastructures. Marianna Elmi, Secrétaire générale adjointe de la Convention alpine, conseille aux jeunes générations de s’engager aussi politiquement : « Changez le système de l’intérieur : je voterais pour vous ! »

« Youth Alpine Interrail » est un projet du Conseil des jeunes de la CIPRA et de CIPRA International, soutenu par les États signataires de la Convention alpine. En 2021, il permettra de nouveau à au moins 100 jeunes de 18 à 27 ans de découvrir les Alpes dans le respect du climat, si la pandémie de coronavirus le permet. Les préparatifs sont en cours. Le projet est soutenu financièrement par le ministère autrichien de la Protection du climat, le ministère allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature et de la Sûreté nucléaire, l’Office fédéral suisse du développement territorial, l’Office de l’environnement du Liechtenstein et la Fondation RHW.

 

Retrouvez les débats de la session dans le podcast de la CIPRA (en) :

What is needed for climate-friendly travel in the Alps? // YOALIN discussion part 1

Travel the Alps climate-friendly: How do we get from saying to doing? // YOALIN discussion part 2