Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

De nouvelles forces pour les Alpes

Les membres du Bureau, les délégué-e-s, la direction de CIPRA International et le Conseil des jeunes se sont retrouvés à Bled. © CIPRA/Maya Matthias

Kaspar Schuler prendra la tête du secrétariat de CIPRA International à Schaan/LI en juin 2018. Des changements ont également eu lieu au sein du Bureau.

Kaspar Schuler a déjà œuvré pour le développement durable dans différentes fonctions : en tant qu’alpagiste, dans le cadre de la Fédération des organisations environnementales grisonnes, chez Greenpeace ou en tant que consultant en développement organisationnel. En prenant la direction de CIPRA International en juin 2018, il se concentre désormais entièrement sur les Alpes. Ce Suisse de 59 ans en est convaincu : « Lorsqu’on évolue en montagne, deux comportements sont essentiels : être solidaire au sein de la communauté, et trouver sa propre voie en tant que communauté »

Kaspar Schuler succède à Andreas Pichler, qui relève un nouveau défi professionnel dans le Vorarlberg/A. Originaire du Tyrol du Sud, ce dernier a intégré la CIPRA en 2015 et a contribué de façon significative au développement de l’organisation. « Nous sommes convaincus que Kaspar Schuler poursuivra l'excellent travail d'Andreas Pichler et renforcera la position de la CIPRA dans son rôle de défenseur d'un avenir soutenable dans les Alpes », souligne Katharina Conradin, présidente de CIPRA International.

L'Assemblée des délégué-e-s réunie à Bled/SI a désigné fin mai deux nouveaux membres du Bureau et a salué l’engagement des deux membres sortants, Eva Sabic et Marko Slapnik, slovènes tous les deux. Les deux nouveaux membres du Bureau sont Miro Kristan, originaire de la vallée de la Soča/SI et responsable des activités de Tolmin pendant l’année de Ville des Alpes 2016, et Erwin Rothgang, président de longue date de CIPRA Allemagne.

Mots-clés associés :