Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Une petite commune montre l'exemple

Les logements passifs sociaux les plus élevés de France se dressent aujourd'hui à Auzet. © Jean-Loup Bertez

Des logements " passifs " sociaux s'élèvent aujourd'hui dans la petite commune montagnarde d'Auzet à 1300 m d'altitude. Les bâtiments ont été inaugurés le 15 février. Un événement dignement fêté également par les habitants, le Président de la Communauté de Communes, le maire d'Auzet, Roger Isoard et tous ceux qui ont soutenu le projet.
Les habitants de la petite commune d'Auzet se connaissent tous personnellement : 96 personnes vivent dans ce petit village situé dans le département des Alpes-de-Haute-Provence. Roger Isoard est l'un d'entre eux, et le maire du village. Les nouveaux logements construits au cœur du village accueilleront leurs premiers habitants à partir de mars 2014. Les bâtiments d'Auzet sont les premiers logements sociaux labellisés par la Fédération Française de Construction Passive. Le coût de ces constructions est à peine supérieur à celui d'une construction traditionnelle (environ 1900 €/m²). Leurs habitants dépenseront chaque année une centaine d'euros pour le chauffage.

L'engagement de la commune
Tout a commencé avec un voyage dans le Vorarlberg : Roger Isoard a participé en 2007 à un voyage d'études organisé par la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA). Il a visité à cette occasion des constructions passives, et a pu engager le dialogue avec des élus autrichiens et des architectes. " Ce que nous avons vu et entendu nous a impressionné, et nous a montré qu'il était possible de construire des bâtiments à la fois esthétiques et efficients en énergie à un prix abordable", explique Roger Isoard.
La maîtrise d'ouvrage a été assurée par la " Communauté de communes du Pays de Seyne " en soutien à la commune d'Auzet. La commune a également bénéficié du soutien du Réseau de communes " Alliance dans les Alpes " et de la CIPRA. Les travaux ont finalement démarré en 2013. Le projet n'a fait appel qu'à des entreprises locales qui n'avaient jamais construit " passif " et qui ont pu ainsi acquérir un savoir-faire précieux, reproductible.

Un laboratoire de l'habitat innovant
Les logements sociaux d'Auzet ont un caractère pionnier. Ils montrent que des communes de petite taille peuvent elles aussi construire des bâtiments efficients en énergie qui prennent en compte les aspects sociaux, écologiques et économiques. " La commune d'Auzet ne s'est pas laissée impressionner par la dimension d'un tel projet et a fait preuve de volonté et de persévérance. Si une si petite commune a su passer à l'acte, de nombreuses autres collectivités devraient pouvoir elles aussi construire ou rénover des bâtiments passifs " souligne Claire Simon, directrice de CIPRA International. Cette prouesse a été saluée par la présence lors de l'inauguration de représentants de l'Etat, de la Région, du Département et de CIPRA France.
Source et informations complémentaires : www.alpenallianz.org/fr , www.auzet.cc-pays-de-seyne.fr
Mots-clés associés : ,