Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Des ONGs demandent à être associées à la macro-région Alpes

Les organisations observatrices de la Convention alpine trouvent portes closes lors d'une conférence destinée à poser les bases de la macro-région Alpes à Grenoble/F. © lichtkunst.73 / pixelio

Des organisations observatrices de la Convention alpine protestent contre leur exclusion du processus de la macro-région alpine. Elles demandent d'être impliquées dans les démarches en cours pour l'élaboration d'une macro-région alpine.
Cette stratégie macro-régionale pour les Alpes doit à l'avenir renforcer la coopération entre l'arc alpin et les régions péri-alpines. Ce vendredi 18 octobre, Thierry Repentin, Ministre délégué aux Affaires européennes, invite des représentants et représentantes des régions et états alpins à une conférence à Grenoble pour en débattre. Les organisations observatrices de la Convention alpine, et donc représentantes de la société civile ne figurent pas sur la liste des convives.
Depuis vingt ans les observateurs, dont la CIPRA, s'impliquent de façon constructive au sein de la Convention alpine. De la même façon ces organisations souhaitent s'impliquer dans le développement de la stratégie macro-régionale alpine et proposer des thèmes de travail et activités. La conférence de Grenoble doit poser les bases de la nouvelle stratégie ; les observateurs devraient obligatoirement être associés à cette étape fondamentale.
En outre les observateurs demandent pour la macro-région que les objectifs de protection et de développement durable de l'arc alpin tels que définis dans la Convention alpine soient fortement pris en compte. Les expériences réalisées ces vingt dernières années dans le cadre de la Convention alpine sont un enrichissement pour une Stratégie macro-régionale alpine.
Informations complémentaires :
www.cipra.org/fr/presse