Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Des montagnes de déchets illégaux dans les Alpes italiennes

Pneus usés, fûts de pétrole, métaux usés : des montagnes de déchets illégaux s'accumulent dans les Alpes italiennes. © norito / pixelio.de

L'élimination illégale des déchets est en recrudescence dans le nord de l'Italie. C'est ce que révèle un rapport de Legambiente. Un aperçu sur la mafia, l'éco-criminalité et les revendications de la plus grande organisation environnementale italienne.
Les huiles usées, les batteries, les pièces de voitures et de camions et les matériaux contenant de l'amiante doivent être éliminés dans le respect de l'environnement. Or, ces déchets atterrissent de plus en plus souvent le long des routes de montagnes peu fréquentées et dans les vallées reculées des Alpes piémontaises. On a découvert ainsi en 2012 17.000 m2 de déchets dangereux sur un terrain situé dans la Province de Verbano/I. Selon l'office italien des forêts, l'une des raisons de cette élimination sauvage des déchets sont les moindres coûts. Éliminer une tonne de métaux usés ne coûte au marché noir que 100 euros, contre 300 euros pour une élimination dans le respect de l'environnement, transport compris.
L'élimination illégale des déchets est un marché florissant dans toute l'Italie. C'est ce que révèle l'édition 2013 du rapport " Écomafia " publié par Legambiente. Ce rapport qui paraît déjà pour la 20e fois fournit des chiffres et des faits sur l'écocriminalité. Alors que dans le sud du pays, l'éco-criminalité est le fait de la mafia, dans le nord ce sont des entreprises qui sont incriminées. Au cours des quatre dernières années, la criminalité environnementale a augmenté de 32,4 % dans toute l'Italie. La Vénétie arrive en 11e position, le Piémont en 15e position, le Frioul-Vénétie julienne en 16e position et le Trentin Haute-Adige en 18e position.
Pour lutter contre la criminalité environnementale, Legambiente exige des peines plus lourdes et une adaptation du droit pénal en conséquence.
Source et informations complémentaires : www.dislivelli.eu/blog (it), www.edizioniambiente.it/libri/911 (it), www.legambiente.it/contenuti/comunicati (it), www.educazionesostenibile.it/portale (it).