Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

La Vallée d'Aoste rejette un projet d'usine d'incinération

Montagne de déchets : la collecte sélective bien organisée fonctionne aussi dans les régions touristiques de montagne. © oatsy40 / flickr.com

La majorité de la population valdôtaine ne vaut pas d'usine d'incinération des déchets ménagers. C'est le résultat d'un référendum que le gouvernement régional aurait voulu empêcher.
La Vallée d'Aoste doit désormais changer sa politique des déchets. Le 18 novembre, les électeurs ont rejeté à plus de 94 % la construction d'un incinérateur. Les promoteurs du référendum et les défenseurs de l'environnement demandent le développement des technologies de traitement bio-mécanique (TBM), mais avant tout la mise en place d'un système de collecte sélective.
Le résultat du référendum a été une surprise : dans la Vallée d'Aoste, le taux de participation doit atteindre au minimum 45 % pour qu'un référendum soit considéré comme valable. Le gouvernement régional et les partis de la majorité avaient appelé la population à ne pas aller voter, mais la participation a bel et bien atteint les 49%.
La Province de Trente prouve qu'un tri des déchets bien organisé peut parfaitement fonctionner dans une région touristique des Alpes. Selon les derniers chiffres, 71 % des déchets du Trentin sont triés par les ménages, déposés devant la porte et collectés par les communes. Dans le Val di Fiemme, ce chiffre atteint même 85 %.
Source et informations complémentaires : www.ilsole24ore.com/art/notizie/2012-11-19 (it), www.uffstampa.provincia.tn.it/csw/archidoc (it)