Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Point de vue de la CIPRA: Pour une transition énergétique respectueuse de la nature et participative

Erwin Rothgang, président de CIPRA Allemagne. © CIPRA Deutschland

La transition énergétique est une réponse au changement climaltique et aux risques majeurs liés à l'énergie nucléaire. Erwin Rothgang, président de CIPRA Allemagne, demande le respect de conditions minimales dans les Alpes bavaroises.
Les huit organisations membres de CIPRA Allemagne, qui réunissent au total 1,5 millions de membres, se prononcent clairement pour la transition énergétique, à condition qu'elle respecte la nature. L'euphorie engendrée ne doit pas entraîner une consommation effrénée de nature et de paysages pour la production, le stockage et la distribution d'énergies renouvelables.
Dans un document de position, CIPRA Allemagne énumère un certain nombre de points à respecter pour que la transition énergétique reste compatible avec la nature dans les Alpes allemandes, et publie une liste de critères détaillés pour l'utilisation de l'eau, du vent, de la photovoltaïque, de la biomasse et de la géothermie. Elle demande par exemple que l'on ne construise pas de nouvelles usines hydroélectriques sur les cours d'eau encore non aménagés. Ou que les éoliennes ne soient implantées qu'en dehors des espaces protégés, dans le strict respect de la protection des espèces et des paysages.
La transition énergétique ne se limite pas à la production d'énergie : elle a un impact profond sur l'économie, les habitudes de consommation et les paysages. Elle ne peut donc réussir que si elle est portée par la population. Elle doit s'appuyer sur des programmes énergétiques locaux ou régionaux faisant appel à la participation citoyenne et à une planification transparente, ouverte à la population. Des stratégies pertinentes sont nécessaires pour réduire la consommation d'énergie, utiliser plus efficacement l'énergie et renoncer aux subventions qui nuisent à l'environnement, afin de maintenir la consommation de paysages dans des limites raisonnables.
Source et informations complémentaires: www.cipra.org/de/CIPRA/cipra-deutschland (de),