Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La neige fond dans les stations de ski de Bavière

La production de neige artificielle touchera à ses limites dans 10 à 20 ans, selon une étude du Club Alpin Allemand. © Seilbahnen / flickr.com

Dans dix ans, seuls 4 % des pistes de ski de Bavière bénéficieront d'un enneigement naturel garanti à Noël, révèle une étude du Club Alpin Allemand.
En cas d'augmentation de la température de deux degrés par rapport à 1990, la plupart des stations de Bavière perdront la course contre le changement climatique, révèle une étude du Club Alpin Allemand (DAV). Dans 20 ans, pas plus de 50 à 70 % des stations ne disposeront d'un enneigement garanti, malgré le développement de l'enneigement artificiel. À moyen terme, il faudra produire un tiers de neige de plus qu'aujourd'hui, à long terme le double ou le triple. Aujourd'hui déjà, seule la moitié des 46 domaines skiables disposent d'un enneigement naturel garanti. Si la température augmente de deux degrés, seules 4 % des stations auront suffisamment de neige naturelle à Noël. Près de deux tiers des domaines skiables de Bavière sont situés à 1200 mètres d'altitude ou moins.
L'avenir est donc sombre pour les stations bavaroises : la limitation climatique de l'enneigement artificiel sera atteinte dans une à deux décennies, selon l'étude. À long terme, l'enneigement artificiel ne sera donc pas une mesure efficace d'adaptation au changement climatique.
Aux coûts économiques de l'enneigement artificiel viennent s'ajouter les impacts sur l'environnement. Le DAV exige donc que le gouvernement bavarois mette en place un schéma directeur pour le développement du tourisme durable. Les territoires de moyenne montagne devront développer de nouvelles stratégies touristiques. Le DAV demande également l'arrêt du subventionnement des canons à neige par des fonds publics.

Source et informations complémentaires: www.alpenverein.de/natur-umwelt/klimaschutz (de)