Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Domaine skiable d'Andermatt-Sedrun : plus grand, plus cher, plus destructeur

Andermatt

Andermatt : les cantons d'Uri et des Grisons prévoient d'investir 73 millions de francs suisses dans le projet de domaine skiable, affirment Pro Natura, la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage et Mountain Wilderness. © caihy / flickr.com

Un nouveau domaine skiable gigantesque devrait voir le jour en Suisse entre Sedrun et Andermatt, à la frontière des cantons d'Uri et des Grisons, avec une capacité d'accueil de 800 000 skieurs par an.
Les seuls domaines skiables d'une taille comparable en Suisse sont ceux de Zermatt, Verbier ou St. Moritz.
Ce projet est lié au complexe touristique construit à Andermatt par l'investisseur égyptien Samih Sawiri. Pour rendre plus attractifs les six hôtels de luxe et les 500 appartements haut de gamme vendus ou loués, il était prévu au départ de relier les domaines skiables de Nätschen-Andermatt et de Sedrun. Les grandes organisations écologistes avaient donné leur feu vert à cet élargissement du domaine. Or, il est question aujourd'hui de créer de toutes pièces un nouveau domaine skiable. Les organisations s'opposent à ce projet, qui selon elles consommeraient trop d'eau et d'énergie pour la fabrication de neige artificielle, détruirait des zones naturelles vierges et ne serait pas rentable financièrement. Selon leurs calculs, cet immense domaine skiable reviendrait également cher aux skieurs, avec une augmentation de 30 francs suisses du forfait journalier.
Sources et informations complémentaires : www.sac-cas.ch/index.php?id=1936&L=1, www.pronatura.ch/content/data/111018_CP
Mots-clés associés : ,