Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les Alpes autosuffisantes en énergie d'ici 2050 ?

région indépendante des importations énergétiques

Le développement d’une région indépendante des importations énergétiques créer des emplois, par exemple dans le domaine des technologies énergétiques. © voltaik / flickr.com

" Pour des Alpes autosuffisantes en énergie ! " Avec ce slogan, la CIPRA n'invite pas les territoires des Alpes à se fermer au monde extérieur, mais leur propose une vision pour un avenir digne d'être vécu. À travers ses revendications, la CIPRA propose des pistes pour s'engager sur cette voie.
Un territoire qui se libère de la dépendance vis-à-vis des importations énergétiques renforce son économie locale et participe activement à la lutte contre le changement climatique. Lors de sa conférence annuelle organisée cette année à Bovec, en Slovénie, la CIPRA s'est penchée sur la notion d'autonomie énergétique et sur les voies pour y parvenir. Les résultats de la conférence sont présentés sous la forme d'une liste de revendications.
" Nous ne demandons pas que les Alpes se replient sur elles et se ferment au monde extérieur, en refusant toute importation ou exportation ", explique Andreas Götz, directeur de CIPRA International. La CIPRA affirme simplement qu'une société peut couvrir ses besoins en énergie grâce aux ressources locales. Il ne s'agit pas bien sûr d'aménager le dernier torrent de montagne encore sauvage, ni de couvrir les montagnes alpines de parcs éoliens ou d'éroder toutes les forêts de montagne pour produire de l'énergie, mais d'utiliser durablement les énergies renouvelables en respectant la nature.
Une telle démarche signifie d'abord en finir avec le gaspillage. Nous ne pouvons couvrir nos besoins en énergie de façon écocompatible qu'en réduisant drastiquement notre consommation d'énergie : avec des constructions écologiquement exemplaires qui produisent plus d'énergie qu'elles n'en consomment, des formes d'économie régionale qui privilégient les circuits courts et rendent caducs les transports et les voies de communication inutiles, et un aménagement du territoire clairvoyant qui crée les conditions nécessaires.
La mise en place de territoires autosuffisants en énergie constitue le premier pas vers l'autonomie énergétique des Alpes. Elle crée aussi des emplois : l'agriculture et la filière bois profitent de l'exploitation renforcée des matières premières locales, et les entreprises spécialisées dans les techniques énergétiques, l'isolation thermique ou le bâtiment trouvent de nouveaux débouchés.
Source et informations complémentaires : www.cipra.org/fr/presse, www.cipra.org/fr/alpmedia/positions/115, www.cipra.org/cc.alps-compacts