Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Italie : les communes veulent utiliser elles-mêmes la ressource eau

Les habitants de la montagne italienne exigent : l'utilisation de l'eau des Alpes doit avant tout profiter aux communes de montagne.

Les habitants de la montagne italienne exigent : l'utilisation de l'eau des Alpes doit avant tout profiter aux communes de montagne. © Botond Santha

Fin juin 2010, des milliers d'Italiens sont descendus dans la rue pour demander qu'une partie des recettes provenant de l'utilisation des ressources naturelles, et notamment de l'eau, soit reversée aux régions de montagne. Les manifestations ont eu lieu autour des principaux lacs de retenue des Alpes italiennes et de l'Apennin. Dans la seule ville de Sondrio, dans la vallée de la Valteline, plus de 5 000 personnes dont des élus, des représentants de syndicats et des groupes d'intérêt se sont mobilisées.
Par l'intermédiaire de l'UNCEM, l'union nationale des communes de montagne, les communes déplorent en effet depuis un certain temps déjà la frugalité des reversements dont elles bénéficient. L'utilisation de la ressource eau profiterait à des entreprises privées, qui pour l'essentiel ne sont pas implantées dans des régions de montagne. Les cours d'eau de montagne permettent d'une part de produire l'électricité nécessaire à l'industrie et aux villes. Ils irriguent d'autre part les régions de culture.
Les communes de montagne, qui en raison du programme d'austérité du gouvernement Berlusconi sont touchées par les nouvelles restrictions économiques, souhaitent prendre part au marché des concessions relatives à l'hydroélectricité. Ces dernières arrivent à échéance à la fin de l'année. Une partie des bénéfices réalisés grâce à l'utilisation de cette énergie devrait ainsi revenir aux régions de montagne.
Source : www.uncem.it/ (it)