Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Privatisation de l'eau potable en Italie

Fontaine

Eau potable en Italie : une réforme vise la privatisation de l'eau. © CIPRA International

En Italie, l'eau potable devrait prochainement être libéralisée dans le cadre d'une réforme des services publics locaux. Le décret du gouvernement italien mécontente actuellement les deux associations écologistes WWF Italie et Legaambiente.
Toutes deux estiment que la voie de la libéralisation n'est pas la bonne. et mettent en garde contre les conséquences négatives d'une telle réforme. La spéculation, la flambée des tarifs et la dégradation de la qualité sont les risques encourus, selon elles. Le WWF Italie et Legaambiente plaident en outre pour que l'eau reste la propriété de la collectivité.
La réforme fait également peser une menace sur Biella, le " village de l'eau " situé dans la province du même nom dans le Piémont, qui lutte depuis des années contre la poussée de la privatisation. Il s'agit d'un regroupement de plusieurs consortiums privés spécialisés dans l'eau, qui proposent de " l'eau libre " de première qualité aux tarifs les plus bas d'Europe. Mais le nombre de ces consortiums ne cesse de décroître. En cause, la pression des sociétés par actions, l'état de la législation ainsi que la hausse de la bureaucratisation. Le " village de l'eau " entend pourtant bien continuer sa lutte contre la libéralisation.
Sources : www.uonna.it/acqua-paese-ribelle.htm (it), www.wwf.it/client/ricerca (it), www.legambiente.eu/archivi (it)