Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Lettre ouverte des Verts contre la centrale du Spullersee dans le Vorarlberg/A

La Lech, un joyau naturel menacé par l'extension de la centrale du Spullersee

La Lech, un joyau naturel menacé par l'extension de la centrale du Spullersee

Les Verts du Tyrol s'opposent à l'extension de la centrale hydroélectrique du Spullersee par les chemins de fer autrichiens (ÖBB). Ce projet prévoit notamment de prélever l'eau dans les ruisseaux du Tyrol pour l'acheminer dans le Vorarlberg, et affecterait trois ruisseaux dans le bassin de la Lech.
Les Verts sont convaincus que ce projet n'a que des inconvénients. Il signale notamment les dommages qui seraient occasionnés dans la Lechtal, une région Natura 2000, l'affaiblissement de l'agriculture dû au grand nombre d'expropriations et la réduction de la production d'électricité dans les centrales existantes.
Les Verts du Tyrol ont un soutien à Vienne : Eva Glawischnig, porte-parole des Verts autrichiens, demande, dans une lettre ouverte adressée à M. Berlakovich, Ministre autrichien de l'agriculture et de l'environnement, le renoncement à l'extension de la centrale. Elle souligne que ce projet va à l'encontre des directives de l'UE relatives à la protection de la nature, de la Convention d'Aarhus et de la Convention alpine.
Outre les Verts et quelques personnes s'exprimant à titre individuel, toute une série d'organisations nationales et internationales, comme les Clubs alpins autrichien et allemand, les Amis de la Nature, le WWF, Greenpeace, Global 2000, la Fédération bavaroise pour la protection de la nature et l'Association allemande pour la protection des montagnes soutiennent la conservation de ce joyau de la nature qu'est la vallée de la Lech.
Source: Communiqué de presse des Verts du Tyrol du 14.04.2010
Mots-clés associés : ,