Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Une alliance pour la protection de la nature se bat pour le Lech, une rivière du Tyrol

Le Lech

Dérivation de trois affluents du Lech : une énergie renouvelable à tout prix ? © redhero_flickr

Une alliance transfrontalière pour la protection de la nature a déposé une plainte auprès de la Commission européenne de Bruxelles/BE contre un projet de la société des chemins de fer autrichiens (ÖBB), qui prévoit la dérivation de trois affluents du Lech au niveau du Spullersee/A.
Selon ses propres déclarations, la ÖBB veut réaliser ce projet afin de produire davantage d'énergie propre et renouvelable et de garantir ainsi l'extension du réseau ferroviaire.
L'alliance transfrontalière regroupe des associations de protection de la nature, des scientifiques, les Verts du Tyrol/A, du Vorarlberg/A et de Bavière/D ainsi que le Club alpin. Tous considèrent ce projet comme très problématique et luttent pour la sauvegarde du dernier paysage fluvial sauvage des Alpes du Nord. Pour l'alliance, la dérivation des affluents constitue une entrave massive à la qualité des eaux du Lech, avec des conséquences imprévisibles pour la flore et la faune, et donc une violation du droit européen de la protection de la nature, de la directive " Habitat ", de la directive sur la conservation des oiseaux sauvages et de la Convention alpine.
Sources : www.augsburger-allgemeine.de/Home (de)
www.oebb.at/infrastruktur/de/Kraftwerke (de)