Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Principe du pollueur-payeur pour les automobilistes slovènes

Plus les émissions sont élevés, plus les impôts augmentent : les automobilistes propriétaires de véhicules qui génèrent plus d'émissions doivent mettre encore plus la main à la poche.

Plus les émissions sont élevés, plus les impôts augmentent : les automobilistes propriétaires de véhicules qui génèrent plus d'émissions doivent mettre encore plus la main à la poche.. © http://www.kinderwelt.org

La Slovénie a fait un premier pas vers la réduction des émissions dans le trafic des véhicules particuliers. Depuis début mars, la nouvelle loi fiscale pour les automobiles est entrée en vigueur. Lors de l'achat d'une voiture, le nouveau propriétaire doit payer les émissions du véhicule : la taxe fiscale augmente avec le taux d'émission de CO2 du véhicule.
De plus, la distinction est faite entre un véhicule essence et un diesel. Ce dernier est plus fortement taxé en raison des émissions plus importantes de particules de poussière fine et d'oxydes d'azote.
Trois quarts de tous les trajets effectués en Slovénie se font avec une voiture particulière. Selon CIPRA Slovénie, il est donc essentiel de mettre en place un système de transports publics efficace, fonctionnel et compétitif. Depuis des années, la Slovénie s'investit en faveur de l'amélioration de la situation du trafic dans les Alpes slovènes. CIPRA Slovénie actualise précisément une brochure présentant les horaires des transports publics pour les Alpes juliennes, afin d'activer les liaisons existantes.
Source : CIPRA Slovénie