Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les castors se développent dans le Plateau suisse

Biber

Les castors se sentent à leur aise dans les cours d'eau suisses. Kurt Bouda / PIXELIO

Les cours d'eau suisses abritent aujourd'hui quelque 1 600 castors, soit près de quatre fois plus que lors du dernier recensement en 1993. Leur distribution géographique s'est elle aussi étendue : il y a 15 ans, les castors n'occupaient que certaines régions du Plateau et du Valais.
Aujourd'hui, ils ont colonisé de nombreux grands fleuves du Plateau. Ils ne se sont pas encore installés dans les Alpes, à l'exception de la vallée du Rhône suisse où la présence de ces petits rongeurs farouches a été rapportée du lac Léman jusqu'à Brigue.
Les conflits entre les animaux sauvages et l'homme se multiplient. Le castor n'échappe pas à la tendance : les animaux minent les chemins situés sur les rives, abattent les arbres fruitiers et n'hésitent pas à se servir dans les cultures de maïs et de betterave sucrière. Des dommages potentiels sont cependant limités puisque les castors s'éloignent rarement de plus de dix mètres des cours d'eau. Si les rives étaient davantage laissées à l'état sauvage, homme et castor auraient moins l'occasion de se croiser.
Plus d'infos sur www.bafu.admin.ch/aktuell/medieninformation (de/fr/it), NZZ, 25 août 2008