Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Redevance poids lourds fondée sur leur " empreinte "

Footprint

Les stations de mesure permettront de calculer la redevance pouvant être mise à la charge du transport de marchandises routier et ferroviaire selon le principe " pollueur-payeur ". © CIPRA International

Le projet de recherche européen " EUREKA Logchain Footprint " vise l'introduction d'une redevance sur le trafic de marchandises par route et voie ferrée, sur le principe " pollueur-payeur ".
L'objectif de ce projet est de mettre au point une méthode permettant d'identifier les véhicules routiers et ferroviaires respectueux de l'environnement. A cet effet, deux stations de mesure ont été construites. Une à Zevenhuizen, en Hollande, qui enregistre les " empreintes environnementales " des véhicules ferroviaires et une en Suisse, sur l'autoroute reliant Zurich à Berne, qui se consacre au transport de marchandises. Depuis 2005, la charge, le bruit des véhicules, les vibrations du sol ainsi que les déformations, l'humidité et les températures des différentes couches du revêtement de la route y sont enregistrés. Ces données doivent fournir des renseignements sur l'interaction entre les différents modes de transport et leur infrastructure. Elles doivent aussi servir de base à l'introduction d'une redevance européenne sur le trafic des poids lourds conçue sur le modèle suisse, c'est-à-dire calculée en fonction de la charge exercée sur l'infrastructure et des émissions polluantes du véhicule. Les premiers résultats des mesures effectuées en Suisse montrent que les deux paramètres que sont le poids total et le niveau sonore dépassent les valeurs limites imposées.
Sources : www.nzz.ch/magazin/mobil/der_fussabdruck_des (de), www.empa.ch/plugin/template/empa/942/30703 (de)