Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Parution d'une étude détaillée sur les régions de montagne d'Europe

La Commission européenne vient de présenter les résultats d'une étude sur la situation économique et sociale des régions de montagne d'Europe. Les régions de montagne de 29 pays européens, et notamment des Etats membres de l'UE, des 10 nouveaux Etats membres et de la Suisse, ont été analysées en détail.
Selon cette étude, les données relatives à ces régions diffèrent énormément les unes des autres, même si celles-ci sont confrontées à beaucoup de difficultés similaires, liées à une faible densité démographique, aux difficultés d'accès et au coût relativement élevé des infrastructures. L'Union pourrait contribuer à améliorer la cohésion de ces régions en s'attaquant à leurs difficultés par des stratégies ciblées.
Selon les critères ayant servi de base à l'étude, 40% environ de la surface totale des pays sont considérés comme régions de montagne. Presque 20% de la population y vivent. Env. 60% de la population totale vivent dans des régions de montagne ou à proximité. Dans la plupart des régions de montagne étudiées, le dépeuplement est plus important qu'en plaine. Par contre, de larges secteurs des Alpes connaissent une croissance démographique. L'étude constate que l'économie des régions de montagne d'Europe est extrêmement diversifiée. Bien que l'agriculture et la foresterie soient souvent considérées comme vitales pour l'économie et l'identité culturelle, c'est dans le secteur des prestations de service que le taux d'occupation est le plus élevé.
Cette étude fournit aussi un aperçu des nombreuses initiatives lancées sur le plan politique, comme les politiques sectorielles, les stratégies en faveur de l'aide au développement et une multitude d'instruments transnationaux comme la Convention alpine la Convention des Carpates. Dans de nombreuses régions, les technologies modernes de l'information et de la communication offrent de nouvelles possibilités de développement ; en outre, la coordination et l'échange d'expériences entre régions et pays peuvent être d'une grande utilité.
Source et texte intégral de l'étude en anglais (200 pages) : http://europa.eu.int/rapid/start/cgi/guesten.ksh?p (fr)
Mots-clés associés : ,
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter