Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Smart Alps ou les « Alpes intelligentes »

Internet des objets : de nouvelles perspectives pour les régions de montagne ? ©Swisscom

Suivre les troupeaux de moutons sur l'alpage, contrôler à distance les panneaux solaires sur les toits des refuges, mesurer les impacts du changement climatique sur les glaciers : « l’Internet des objets » a fait son entrée dans les régions de montagne et suscite de grandes attentes.

L'Internet des objets envahit nos vies à une vitesse record. Du téléphone et de l'automobile à l'électroménager et aux machines hautement spécialisées de l'industrie et de la technologie, de plus en plus d’objets sont connectés à Internet et sont utilisés et guidés par Internet. L'Internet des objets permet d’optimiser et d’accélérer les processus, de simplifier l'utilisation des objets et d’optimiser leur champ d’application.

Alors que nous parlons déjà de « smart cities » ou de « villes intelligentes », le développement et l'utilisation de l'Internet des objets dans les régions enclavées n'en est encore qu'à ses débuts. L'opérateur suisse de télécommunications Swisscom teste actuellement les possibilités offertes par l'Internet des objets dans les zones de montagne. Dans le cadre de la course de ski-alpinisme « Patrouille des Glaciers », Swisscom a réalisé ce printemps ses premiers tests de localisation de personnes en haute montagne à l’aide de dispositifs appelés trackers. Les résultats de ces tests permettront par la suite d’améliorer la sécurité en montagne. Des technologies similaires sont déjà utilisées dans l'agriculture de montagne. Une invention suisse, les « alptrackers », permet de localiser avec précision les animaux de pâturage à l'aide d'un collier, de détecter précocement les changements de temps et de surveiller l'état de santé des animaux. Le projet alpin « Smart Space » voit dans les nouvelles technologies numériques comme l'Internet des objets une formidable opportunité pour répondre aux défis actuels tels que la mondialisation, le changement démographique, la raréfaction des ressources et le changement climatique.

L'« Agenda numérique alpin » publié sous la présidence italienne de la Convention alpine en 2014 met en exergue l'importance de l'accès aux technologies modernes de l'information et de la communication pour les régions de montagne. L’accès à l’Internet haut débit dans les régions alpines est la condition nécessaire à l'innovation, à la compétitivité, à l'inclusion sociale et à l'accès aux services publics et peut devenir un instrument efficace contre l’exode de la population.

 

Sources et informations complémentaires :

https://internetofthingsagenda.techtarget.com/feature/Explained-What-is-the-Internet-of-Things (en), https://business.t-mobile.at/grossunternehmen/internet-der-dinge (de), www.swisscom.ch/de/about/medien/press-releases/2018/04/20180409-mm-patrouille-des-glaciers.html, www.wespeakiot.com/patrouille-des-glaciers-climbing-the-summit-with-the-iot (de, en), www.alptracker.ch/de (de, en), www.alpine-space.eu/projects/smart-space/en/home (en), www.alpine-space.eu/projects/smart-space/results/d.t.1.1.4.pdf (en), www.alpconv.org/en/publications/alpine/Documents/Agenda_Digitale.pdf (it, en)

Mots-clés associés : ,