Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les jeunes surmontent les frontières

L’YPAC encourage le dialogue : les jeunes échangent avec des représentants de la politique et de la société civile. © CIPRA

L’YPAC encourage le dialogue : les jeunes échangent avec des représentants de la politique et de la société civile. © CIPRA

Le Parlement des Jeunes de la Convention alpine (YPAC) réuni à Chamonix a cherché des solutions pour une société plus ouverte. En première place de la liste de leurs souhaits, les jeunes participants de tous les pays alpins réclament une éducation politique et une information plus approfondie.

« Mes Alpes au-delà des frontières » : 90 jeunes âgés de 14 à 19 ans ont cherché sous ce titre des solutions aux grands enjeux de l’Arc alpin durant la première semaine d’avril 2014 à Chamonix. Les participants du 9e Parlement des Jeunes de la Convention alpine sont issus de pays de cultures différentes avec des systèmes politiques différents. Mais une chose les unit : la volonté de prendre ensemble en main la responsabilité de leur espace de vie et de leur avenir.

En dialogue avec la politique

Un grand nombre de résolutions adoptées à la fin de la semaine ont un lien avec l’éducation politique et la démocratie participative. Pour pouvoir s’impliquer davantage au sein de la société et se forger une opinion très tôt, les jeunes souhaitent être mieux informés et formés. Ils proposent par exemple d’encourager la sensibilisation politique à l’école par le biais de cours et de débats. Dans le même esprit, d’autres résolutions demandent la création d’un plus grand nombre de parlements de jeunes dans les villes et la mise en place d’une plate-forme dédiée à la diffusion d’informations dans les Alpes entières. Encadré par des coaches, un groupe de jeunes a travaillé sur la communication. Il a produit notamment des clips vidéo et engagé une réflexion sur l’impact à long terme des travaux du Parlement.

Un temps fort de la semaine a été pour les jeunes de l’YPAC l’échange avec des représentants de la politique et de la société civile de plusieurs pays alpins. Les propositions des jeunes ont été bien accueillies. Pour Anne Lassman-Trappier, présidente de l’association « Environn'Mont-Blanc », il faut accorder beaucoup plus d’importance à l'environnement, à la citoyenneté et éduquer la jeunesse le plus tôt possible. « Les écoles ne doivent pas se contenter des matières classiques ».

Une expérience enrichissante des deux côtés

Cette échange a aussi été une expérience enrichissante pour les adultes, comme l’a souligné Cassiano Luminati, président de la région suisse du Valposchiavo : « Ces rencontres ont été pour moi une formidable occasion de discuter avec les jeunes de ce que nous pouvons faire concrètement en tant qu’élus, et de la manière dont nous pouvons tenir compte des besoins de notre jeunesse. »

Le Parlement des Jeunes de la Convention alpine 2014 a été organisé par le lycée Frison-Roche de Chamonix avec la participation de neuf autres lycées, et a bénéficié du soutien technique de la Commission internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA). Il a pu être possible grâce au soutien financier du programme européen « Jeunesse en action », de la ville de Chamonix, du conseil général de la Haute-Savoie et de la région Rhône-Alpes.

Informations complémentaires : www.ypac.eu (en)

Mots-clés associés : , ,