Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les Alpes, pays natal du loup, du lynx et du castor

(c) Rainer Kühnis

Le castor et le lynx sont de retour au Liechtenstein. Une meute de loups vit dans le voisinage immédiat.

Ce gros rongeur et ces carnassiers avaient été éliminés depuis longtemps dans un vaste périmètre. Ils débarquent aujourd’hui dans un territoire exploité de manière intensive. Pour que la coexistence des êtres humains et de ceux qui rentrent « au pays » réussisse, il faut des bases juridiques et des concepts de gestion. CIPRA Liechtenstein s’y attèle.
Les rongeurs et les grands carnassiers se déplacent sans tenir compte des frontières nationales. L’article 3 du protocole Protection de la Nature de la Convention alpine exige la concordance des prescriptions légales et des concepts de mise en application entre pays voisins « dans la mesure où cela s’avère nécessaire et approprié ». Concernant les grands prédateurs, le Liechtenstein le fait, entre autres, au sein de la plateforme « Grands carnivores, ongulés sauvages et société » de la Convention alpine. Etant donné que les loups ont besoin de vastes territoires, dépassant les frontières, les directives et arrêtés légaux sont adaptés à ceux des Etats voisins. Il en va autrement pour le castor : ce « promoteur » de la biodiversité ne jouit pas encore au Liechtenstein d’une protection comparable à celle dans les pays voisins.
CIPRA Liechtenstein mise sur l’article 7 du protocole Protection de la nature, qui prescrit des mesures pour la protection de la nature et des paysages.  Un engagement avait été intégré à cet effet dans la loi sur la protection de la nature liechtensteinoise en 1996, prévoyant l’élaboration d’une stratégie de développement de la nature et des paysages. Cette stratégie n’a pas encore été mise en application. Dans le cadre de la procédure de consultation préalable à la révision de la loi, CIPRA Liechtenstein s’efforce d’obtenir une meilleure protection juridique de ceux qui « rentrent au pays » et l’élaboration de règles facilitant la coexistence.  

www.cipra.li

Source: Rapport annuel 2015, CIPRA International, http://www.cipra.org/rapport-annuels

Mots-clés associés :