Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Le tourisme durable en pratique

En parcourant dans le calme les sentiers de randonnée de Barmes, on peut faire de belles rencontres, comme par exemple ces bouquetins. © Fulvio Spada_flickr

La petite commune italienne de Barmes met un frein à l’utilisation déraisonnable de son paysage, et gagne ainsi en attractivité pour les personnes en quête de calme.

Située dans l’une des trois vallées de Lanzo dans le Piémont italien, la petite commune de Barmes (Balme en italien) a conservé une nature intacte qui attire un nombre croissant de visiteurs. En hiver, ce sont avant tout des randonneurs à ski ou en raquettes qui viennent de Turin, tandis qu’en été de nombreux randonneurs venus d’autres pays empruntent les itinéraires de la « Grande Traversée des Alpes », sentier de grande randonnée qui traverse les Alpes italiennes, et font une étape à Barmes. À la fin de l’année dernière, la commune a pris une décision historique : elle interdit désormais l’accès des pistes et des sentiers de randonnée aux motos, aux 4x4 et aux quads en été, et l’utilisation de motoneiges et d’hélicoptère pour le transport des touristes en hiver. Pour les responsables de la commune, la priorité est la protection des paysages de montagne, et non l’exploitation et la consommation de la montagne.

Barmes est ainsi la première commune des Alpes italiennes à interdire l’héliski, qui, bien que néfaste pour l’environnement, est malgré tout encore autorisé et pratiqué dans de nombreuses parties de l’Italie, à l’exception du Trentin et du Tyrol du Sud. Sous la devise « BalmExperience – La montagne est possible », Barmes se prépare avec le soutien de Mountain Wilderness et d’autres organisations à proposer aux visiteurs une expérience naturelle et authentique de la montagne. Le village organisera également à cette occasion différents événements et initiatives.

Comme Barmes, de nombreuses autres destinations touristiques des Alpes devront relever les défis d’un secteur touristique en pleine mutation et rechercher des solutions. CIPRA International s’est penchée de façon intensive sur la question et a publié récemment un dossier, une présentation et un document de position à ce sujet dans le cadre d’alpMonitor. L’organisation souhaite ainsi montrer différentes pistes possibles et inciter à la réflexion.

 

Sources et informations:

www.regione.piemonte.it/pinforma/turismo/981-balmexperience-la-montagna-possibile.html (it) , www.lastampa.it/2017/01/16/societa/montagna/natura-e-cultura/balme-dice-no-alleliski-7jSgbZsNqr85q7kMMwJnHI/pagina.html (it) , www.mountcity.it/index.php/2017/02/07/balmexperience-stop-alla-montagna-luna-park/ (it)

Position de CIPRA International

alpMonitor