Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Le pull-baleine

Gregor Novak © Cristian Castelnuovo

Une baleine est suspendue dans l’appartement de Gregor Novak. Faite d’un vieux pull. Ca l’énervait vraiment, cette vieille loque, devenue moche et immettable. Alors il a ruminé dans sa tête pour trouver une idée, et il en a trouvé deux, respectivement dans les tiroirs « tissus » et « animaux ». Le pull a été transformé à la main en une baleine qui embellit aujourd’hui son appartement au Liechtenstein.

A 23 ans, ce Slovène réside pour un an dans une collocation, dans le cadre du Programme Erasmus+ « Service volontaire européen » au sein de CIPRA International. La tête de Gregor est pleine d’idées qu’il rassemble au fil de la vie, dans son quotidien ou sur internet. Il se laisse volontiers inonder d’idées via Instagram et Facebook, dans les newsletters, blogs et vidéos Youtube.

Il n’y a rien de nouveau. En tous cas, pas aux yeux de Gregor. A une époque ou l’information se diffuse vite et à travers le monde entier, le nouveau n’est qu’une combinaison d’éléments déjà connus. C’est pour cela que Gregor pratique le recyclage d’idées. Il combine deux idées ou inspirations qu’il a rangées à l’arrière de sa tête, pour les ressortir selon l’occasion, l’envie, l’intuition ou l’humeur.

Avec ses idées et ses inspirations, Gregor souhaite embellir un petit peu le monde. Pour Gregor, la créativité correspond à l’envie de l’être humain de réaliser quelque chose de nouveau, encore et toujours, de rester en mouvement. En mouvement, comme lui, qui ne cesse de changer de position au cours de la discussion ; une fois assis, puis debout, à nouveau assis, dessinant des formes en l’air avec ses mains.

Pour lui, être créatif signifie aussi apprendre, que ce soit en cuisine, dans la pratique de loisirs ou dans son travail quotidien. « Tout comme l’être humain souhaite toujours avoir du nouveau, il a aussi envie d’apprendre ». Il a des exigences élevées, il n’apprécie la nourriture que lorsque c’est beau à voir, une image n’est belle que si elle est parfaite et une idée est bonne, à condition qu’elle surprenne et sorte des sentiers battus. Il est alors satisfait. Pour l’instant, Gregor embellit le monde en peignant des tableaux pour sa propriétaire.

Mots-clés associés : ,