Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

De nouveaux visages pour CIPRA International

Les délégués de la CIPRA se félicitent de l’arrivée de nouveaux membres dans l’équipe. © CIPRA International

Les délégués de la CIPRA se félicitent de l’arrivée de nouveaux membres dans l’équipe. © CIPRA International

CIPRA International est bien armée pour l’avenir : les changements au sein du Bureau et du secrétariat de Schaan/LI entraînent entre autres un rajeunissement de l’équipe.

Avec le départ de Josef Biedermann, c’est un compagnon de longue date de la CIPRA qui quitte l’organisation. L’ex-vice-président de la Ligue environnementale du Liechtenstein et ancien directeur du lycée du Liechtenstein accompagne les destinées de la CIPRA depuis les années 1980. Il a été président de CIPRA International de 1992 à 1995, puis a veillé à l’équilibre des comptes du secrétariat de Schaan/LI en tant que trésorier, jusqu’à l’assemblée des délégués de septembre 2015. Son successeur, Hugo Quaderer, apporte à la CIPRA son réseau étoffé et son expérience internationale. Ministre de l’Environnement du Liechtenstein de 2005 à 2013, il a beaucoup travaillé sur les questions du développement durable. Le Bureau de CIPRA International s’enrichit également d’un autre nouveau membre en la personne d’Eva Šabec de Slovénie : la géographe née en 1990 représente le Conseil des jeunes de la CIPRA et la Slovénie. Jernej Stritih s’est retiré du Bureau après deux ans de fonction. Le Slovène avait déjà défendu de 2004 à 2010 le point de vue des Alpes orientales auprès des représentants des Alpes occidentales.

Des changements ont aussi eu lieu dans l’équipe du secrétariat en 2015 : Andreas Pichler du Tyrol du Sud a succédé au poste de directeur adjoint à Anita Konrad, qui retourne dans son pays d’élection, la Grande-Bretagne. Il a également pris en charge la direction de l’association « Ville des Alpes de l’Année » assurée précédemment par Madeleine Rohrer, appelée en mai 2015 au conseil municipal de sa ville natale, Merano/IT, en qualité d’experte externe. Antonija Wieser a quitté la CIPRA pour reprendre ses études à Vienne/A.

Mots-clés associés : ,