Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Comment assurer la protection des espaces protégés ?

(c) Stefan Witty, CIPRA Deutschland

Les Alpes sont un havre de diversité biologique. Ce rôle gagnera de l’importance dans l’avenir si les températures s’élèvent et menacent la survie de nombreuses espèces situées à plus basse altitude.

Au-delà du changement climatique, chacun peut voir les effets de la pression croissante exercée par les humains sur l’espace. Zones d’habitations et d’activités, voies de transports accaparent de plus en plus d’espace. Les derniers cours d’eau et lacs proches de l’état naturel dans les Alpes risquent d’être aménagés pour la production d’énergie hydraulique. Dans ce contexte, CIPRA Allemagne a proposé un débat basé sur la prise de position qu’elle a rédigée en 2013 sur la transition énergétique.

Le maintien de la biodiversité suppose l’existence d’un réseau de biotopes suffisamment grand et bien connecté. Mais l’expérience montre que même les espaces protégés ne sont pas à l’abri des découpages ni de déclassements pour de nouvelles utilisations. C’est pourquoi, en collaboration avec CIPRA International, CIPRA Allemagne a présenté une requête devant le comité de vérification de la Convention alpine. Elle interroge ce comité sur le respect ou non de la Convention alpine dans le cas du paysage protégé d’Egartenlandschaft dans le district de Miesbach. L’arrêté de création de ce paysage protégé a été amendé 20 fois, et dernièrement pour la réalisation d’une station de mise en bouteilles d’une brasserie, d’un hangar pour la vente aux enchères de bétail, d’un complexe hôtelier avec terrain de golf et d’un autre terrain de golf de 85 hectares. 

Le protocole « Protection de la nature » de la Convention alpine stipule pourtant que les zones protégées existantes doivent être entretenues et si nécessaire agrandies pour répondre à  leur  objectif de protection. En d’autres termes, toute dégradation ou destruction des espaces protégés doit être évitée. Comment - demande alors CIPRA Allemagne aux responsables du niveau fédéral, du Land ou du district -  peut-on protéger et sauvegarder les plantes, les animaux et la diversité biologique dans les Alpes si ce n’est dans un réseau d’espaces protégés bien connecté et bien géré ?

www.cipra.de (de)

Source: Rapport annuel 2014, CIPRA International, http://www.cipra.org/rapport-annuels