Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Parcs éoliens alpins : bienfait ou malheur ?

Les parcs éoliens, un élément essentiel des paysages de demain. Photo : ÖAV, département aménagement du territoire et protection de la nature, photomontage : P. Bonato, dép. aménag. du territoire et prot. de la nature

Les Tiroler Wasserkraft AG (TIWAG) et la Salzachwind GmbH prévoient la construction de plusieurs éoliennes dans le Wipptal, dans la région du Brenner, à la frontière austro-italienne. Le Club alpin autrichien (ÖAV) demande l'arrêt de ces travaux de planification car la construction de ces parcs éoliens est prévue dans un paysage protégé, où la population des environs vient volontiers se délasser.
Selon l'ÖAV, la construction d'éoliennes pouvant atteindre 140 m de haut sur les sommets et les crêtes des montagnes du Brenner porterait atteinte au paysage, qui constitue ici un atout touristique important. Par ailleurs, le protocole "Energie" de la Convention alpine interdit les installations de production d'énergie dans les espaces protégés ainsi que dans les régions et les milieux naturels préservés.
En Allemagne, l'électricité éolienne a maintenant pris la place de l'hydroélectricité à la tête des énergies renouvelables. 14'000 éoliennes y produisent 25 milliards de kilowattheures par année. L'Allemagne fait ainsi figure de leader mondial de l'énergie éolienne.
Le plus grand parc éolien d'Autriche a été inauguré le 20 septembre à St. Pölten. Il fournit de l'électricité à environ 17'000 ménages et permet ainsi de réduire les émissions de CO2 de 36'000 t par année.
Sources et infos : 19.09.2003 www.oeav.at/portal/hp-meldung-ue (de), www.sonnenseite.com/fp/archiv (de),
22.09.2003 www.vpnoe.at/index.php?page=newsdetail&ne (de)