Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

La climatisation des voitures aggrave l'effet de serre

En ces temps de fortes chaleurs - causées par le changement climatique - il se vend plus de véhicules climatisés en Europe. Si un quart des véhicules neufs étaient climatisés en 1995, trois quarts le sont aujourd'hui.
Selon des évaluations menées par l'Agence française de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), les voitures climatisées ont des répercussions importantes sur les émissions de gaz à effet de serre et contribuent ainsi à aggraver le réchauffement climatique. Le fonctionnement du climatiseur entraîne d'une part une surconsommation de carburant pouvant atteindre 35%. Plus grave encore, les circuits de l'air conditionné rejettent des gaz à effet de serre. Selon les estimations de l'ADEME, les 16 millions de véhicules européens vendus chaque année en Europe provoquent un effet de serre équivalant aux émissions de l'ensemble des voitures immatriculées en France en 2002.
Infos : Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) 24.06.2003 www.ademe.fr/presse/Communiques (fr)