Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Parc national du Mercantour

Parc national du Mercantour : 21 des 28 communes du Parc ont adhéré à la charte élaborée en coopération avec les acteurs et les élus locaux. © Eric Le Bouteiller / Parc national du Mercantour

Le Parc national du Mercantour a une nouvelle charte, après quatre ans de travaux préparatoires. Aujourd'hui, 21 des 28 communes du Parc ont adhéré à la charte. Voici ce qui va changer pour les communes.
" L'entrée en vigueur de la nouvelle charte marque la fin d'une phase de consultation longue et complexe ", déclare Fernand Blanchi, président du Parc national. Le document est le fruit de la concertation entre des élus, des représentants de l'administration, des associations environnementales et le personnel du Parc. Fernand Blanchi se félicite du vote positif de 75 % des communes du Parc, et en attend une meilleure qualité de la coopération avec les communes. Le Parc met à la disposition des communes signataires son expertise technique, une aide au financement de projets et la marque des Parcs nationaux. À la demande des communes, de nouveaux projets seront lancés, notamment pour la promotion d'un tourisme respectueux de la nature.
En acceptant la charte, les communes adhèrent aussi au principe du développement durable. Cela n'est pas toujours facile. " Les règles environnementales du Parc sont considérées comme trop restrictives par certains conseils municipaux. Sept communes ont donc refusé d'adhérer à la charte ", souligne Alain Boulogne, président de CIPRA France. La nouvelle charte fait suite à une loi de 2006 qui renforce la gouvernance des espaces protégés. Les 28 communes qui composaient jusqu'ici le territoire du Parc du Mercantour ont dû, pour la première fois depuis sa création en 1979, délibérer en 2013 sur leur adhésion.
Source et informations complémentaires :
www.actu-environnement.com/ae/news , www.mercantour.eu/index.php/presentation
Mots-clés associés : ,